Aller au contenu principal

Fiscalité : Le seuil de chiffre d'affaires du micro-BA augmente

Avec le projet de loi de finances 2020, le plafond maximum de chiffre d'affaires pour bénéficier du micro-bénéfice agricole a augmenté, passant de 82 800 € à 85 800 € HT.

Depuis le 1er janvier 2016, le régime fiscal du forfait agricole a disparu au profit du régime du micro bénéfice agricole (dit micro-BA). Celui-ci vise à simplifier et clarifier l'imposition des petites entreprises agricoles.

Les exploitations pouvant en bénéficier doivent ainsi avoir une activité agricole, dont le chiffre d'affaires est inférieur à 85 800 € HT. Le projet de loi de finances 2020 a revalorisé ce seuil qui était de 82 800 € les années précédentes. Cette revalorisation restera en vigueur pour les années 2020, 2021 et 2022.

Ce régime permet une évaluation forfaitaire du bénéfice : le bénéfice imposable au titre de l'année civile N est égal à la moyenne des recettes HT des années N-2, N-1 et N, diminuée d'un abattement de 87 %.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Conseil stratégique phytosanitaire : réaliser son diagnostic avant fin décembre 2023
Depuis le 1er janvier 2021, la loi de séparation des activités de vente et de conseil des produits phytosanitaires est entrée en vigueur, a
Les maires s'informent sur le gaz vert
Méthavert, site de méthanisation à Villiers-les-Ormes, a accueilli l'association des maires de l'Indre.
Concertation autour d'une charte départementale
Malgré la parution de textes modificatifs, la réglementation relative aux zones de non-traitement (ZNT) de produits phytosanitaires a été retoquée par
Etiquetage : les règles à respecter
Que les produits alimentaires soient vendus en grande surface, sur un marché de producteurs ou à la ferme, l'étiquetage est obligatoire.
Qualité du lait : une réflexion globale d’exploitation
Dans le cadre de l’assemblée générale d’Indre lait bovin, le 8 mars, les éleveurs étaient invités à découvrir l’élevage de Bruno Debrune, à Chatillon-
Les PLUI en pleine élaboration
La réalisation des plans locaux d’urbanisme est en cours.
Publicité