Aller au contenu principal

Foire ovine : Une reprise de bon augure

Ce 4 août, Saint-Benoît-du-Sault a renoué avec sa tradition en accueillant la foire ovine. Après une édition confinée, la promenade de la Butte retrouvait ses cases, ses agneaux et ses éleveurs.

Ce mercredi 4 août, à l’entrée de la promenade de  la Butte, les  organisateurs de la foire ovine de Sain-tBenoît-du-Sault  vérifiaient  le pass sanitaire des visiteurs et éleveurs et invitaient au respect des  gestes  barrières.  Le pass sanitaire  a  freiné  quelques  apporteurs ne  pouvant  effectuer  les  tests demandés dans les temps.

Toujours est-il que 250 béliers ont pris place sous les platanes de la Butte,  « avec des éleveurs heureux de se retrouver dans le cadre d’une foire aux bestiaux. Cette année, la race  charollaise  est  très  bien  représentée,  note Jacques Marchadier, président du comité de la foire. Nous sommes sur un cru moyen pour cette remise en route. Cependant les ventes sont nombreuses, ce qui est positif  ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité