Aller au contenu principal

Fourrage : la quantité fait défaut

Le bilan fourrage est en demi-teinte, alors que toutes les analyses n’ont pas encore été réalisées. La météo a sévèrement impacté les rendements. 

Suite à un printemps chaud et sec, le déficit de foin s’élève entre 20 et 40 %. En fauche précoce, les rendements sont presque normaux et la qualité est plutôt correcte. C’est en foin déprimé que le bât blesse. « Les rendements sont particulièrement catastrophiques » déplore Jean-Baptiste Quillet, conseiller fourrages et bovins viande à la chambre d’agriculture de l’Indre.  Avec les récentes averses, on peut espérer reprendre une pousse, à condition de ne pas subir d’excès de chaleur. Le conseiller remarque cependant que, malgré la faible quantité d’herbe, la consommation et le fourrage se sont réalisés dans de bonnes conditions. « Le point positif cette année, c’est la présence de trèfles dans les prairies », continue-t-il.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

MOISS’ BATT’ CROSS : LES ROIS DE LA RÉCUP’
Devenue une animation phare des Terr’agri indrien, depuis bientôt 10 ans, la course de Moiss’ batt’ cross requiert une préparation particulière.
UN JEUNE ÉLEVEUR INVESTI POUR SON CANTON
Dans le secteur de Mouhet, les jeunes agriculteurs sont nombreux et majoritairement membres actifs des JA du canton Brenne-Val de Creuse.
Saint-Benoît, toujours un carrefour d’affaires
De nombreux sélectionneurs ovins d’Indre, du Cher, de Creuse, de Vienne, de l’Allier, de Charente et même des DeuxSèvres ont fait le déplacement à Sai
Marguer’ice, histoire d’une crème glacée locale
En 2011, un couple d’éleveurs indriens fait le pari de transformer une partie de sa production laitière.
LA VIANDE DU BERRY BURGER ASSURÉE 100 % TILLY
Manger local est l’un des chevaux de bataille du syndicat Jeunes agriculteurs.
« UNE FÊTE FAMILIALE ET CONVIVIALE »
La crise sanitaire et les confinements à répétition avaient eu raison du Terr’agri de Mouhet, initialement prévu en 2020.
Publicité