Aller au contenu principal

CARBURANT
GNR : la facture s'envole

Conséquence directe de la flambée du prix du baril de pétrole brut, le GNR atteint des niveaux rarement atteints depuis le choc pétrolier de 2018. Le carburant a dépassé ces derniers jours la barre symbolique de 1 euro du litre TTC.

En juillet dernier, l'OPEP et ses partenaires qui ont décidé de ne pas augmenter la production, faisant exploser la demande mondiale, en particulier sur les marchés asiatiques. En effet, afin de palier le fait que le charbon ne fournit plus que 60 % de ses besoins électriques, la Chine s'est tournée vers le pétrole, déstabilisant ainsi les marchés mondiaux en tirant vers le haut les prix du gaz et du pétrole. Pétrole dont est issu notamment le gazole non-routier.

HAUSSE DES PRIX ET RISQUE DE PÉNURIES

Le dérèglement mondial se répercute directement sur le budget carburant des exploitations agricoles. Les agriculteurs accusent, depuis cet été, une hausse constante du prix du GNR, avec un envol accéléré du prix depuis début octobre. Le litre a désormais franchi la barre de 1 euro le litre TTC, sans l'additif hiver qui alourdira la note de quelques centimes supplémentaire d'ici quelques semaines.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Adapter sa stratégie de valorisation du lait
« Progresser ensemble malgré une conjoncture générale difficile », tel était le fil conducteur de l'assemblée générale de la laiterie de Verneuil, le
Publicité