Aller au contenu principal

OUTIL PÉDAGOGIQUE
« GRÂCE À LA FERME, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE »

L’EPLEFPA Naturapolis offre aux apprenants la possibilité de mettre en pratique les enseignements des cours théoriques sur la ferme de Touvent. L’exploitation constitue un support pédagogique de premier ordre pour l’ensemble des formations. Un outil que les professeurs de zootechnie  valorisent au maximum. 

Dans  la  matinée  du  11 février  et  sur  la  ferme de  Touvent,  Guillaume Auber, professeur de zootech-
nie, encadrait les terminales Bac Pro CGEA Polyculture-élevage, avec au programme la pesée des Berrichonnes de l’Indre en vue de les alloter.
  
Comment intégrez-vous l’exploitation de l’établissement dans votre enseignement ? 

Guillaume  Auber :    En  salle, nous abordons des points théoriques. Grâce à la ferme on peut les mettre en pratique, par l’initiation aux gestes techniques que les élèves seront amenés à faire sur une installation, que ce soit la leur ou en tant que salarié agricole. Le fait d’apprendre en direct sur les animaux, d’être dans le concret,  les  Bac  Pro apprécient  énormément.  Ils sont pleinement actifs de leur apprentissage.

 A quel rythme les Bac pro CGEA Polyculture-élevage pratiquent-ils sur l’exploitation de Naturapolis ? 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

ÉLEVEUSE, LE PROJET D'UNE VIE POUR LUCIE
Réussir à atteindre ses objectifs professionnels n'est pas chose facile.
A Chabenet, c'est l'histoire d'un pont…
Le pont de bois couvert de Chabenet est une particularité architecturale unique en France.
La laine de limousine et charollaise passée au crible
Les trois prochaines années, les fibres de laines des races ovines emblématiques de la Creuse seront analysées dans le cadre d'un programme de recherc
La laine en quête de prix rémunérateurs
Considérée comme sous-produit de l'élevage ovin, la laine a rarement été autant méprisée par le marché qu'actuellement.
DES PASSIONNÉS AU SERVICE DE LA MÉTÉO
Depuis plus de 10 ans, ils sont sept bénévoles à faire vivre les prévisions météorologiques sur leur site internet et réseaux sociaux.
Avant les récoltes, un nettoyage du silo s’impose
Avant de pouvoir stocker la prochaine récolte de céréales, un nettoyage efficace du silo est nécessaire.
Publicité