Aller au contenu principal

Emploi
Groupe recherche agriculteurs

La création d’un poste de salarié agricole à temps plein par l’intermédiaire d’un groupement d’exploitants est soumise au nombre d’heures de travail disponibles. A Chassignolles, un groupe d’agriculteurs recherche de nouveaux adhérents pour pouvoir ouvrir un temps plein.  

Légende
Anthony Carrat qui a fait une première expérience au SR 36, vient d’être employé en CDI par un groupe d’agriculteurs à Chassignolles.

Se regrouper pour permettre l’embauche d’un employé sur un secteur est la solution choisie par de plus en plus d’agriculteurs. Ce système permet au salarié de bénéficier d’un temps plein en travaillant sur plusieurs structures. Pour les employeurs, ce sont des charges individuelles moindres et l’assurance d’avoir à disposition de la main d’œuvre aguerrie.

En attente de nouveaux agriculteurs

Outre les groupements d’employeurs, le service de remplacement propose également ce service auprès des exploitants. Dans le courant du mois de mai, 7 agriculteurs, installés à proximité de la commune de Chassignolles, ont décidé de se regrouper pour créer un poste à temps plein d’ouvrier agricole. Ils se sont rapprochés du service de remplacement pour les accompagner dans leurs démarches et les aider à trouver une personne susceptible de correspondre à leurs attentes.

Ainsi, le 1er juin, sur les recommandations du SR, Anthony Carrat a été embauché par le groupe en CDI. Celui-ci dispose d’une solide expérience du métier, car il a déjà effectué plusieurs missions de remplacement. « Anthony était en CDD au S.R. C’est quelqu’un de passionné par son métier et très professionnel », indique Pauline Harbon, animatrice au Service de remplacement.

Cependant, il manque encore 4 ou 5 jours de travail par mois pour que le groupe puisse lui assurer un temps plein. Le service de remplacement lance un appel aux agriculteurs qui souhaiteraient intégrer le groupe et compléter ce poste. « Le groupe est déjà créé. Il manque un ou deux agriculteurs pour couvrir les heures manquantes. Les nouveaux exploitants auront simplement à intégrer le groupe », précise Pauline Harbon.

 

Les agriculteurs intéressés peuvent contacter le service de remplacement au : 02 54 07 09 53 ou 06 64 87 56 49.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Le skateboard, dans l’univers de Lioukouma
A Bourges ou à Lourdoueix Saint Michel, Gaël Flin fait vivre sa passion pour le skateboard.
« Eleveur et engagé », un futur groupe dans l’Indre ?
 Face aux difficultés que rencontrent certains éleveurs pour valoriser la viande bovine, la section bovine de la FNSEA CVL 36 a engagé une consultatio
Savoir Terre, un trait d'union entre producteur et consommateur
Créée par Axéréal, la marque de farine Savoir Terre se distingue par son engagement pour une agriculture durable.
Des apports exogènes indispensables en AB
En agriculture biologique, la baisse de la fertilité chimique des sols conduits se traduit par une chute de la production.
Un impact direct sur la fertilité de ses sols
Depuis 2011, des essais de la chambre d’agriculture de l’Eure-et-Loir mettent en évidence la relation directe entre son système de production et la fe
Autonomie et valorisation : les enjeux des filières bovines
Malgré une participation limitée des éleveurs, les ateliers élevage et cultures de l’évènement Tech & Bio Centre-Val de Loire 2020 ont alimenté en
Publicité