Aller au contenu principal

DOSSIER CHASSE
Haies et jachères propices au retour du petit gibier

Autrefois présent en abondance dans le département de l'Indre, le petit gibier se fait aujourd'hui de plus en plus rare. A Issoudun, Olivier Cardoux a décidé de recréer un habitat propice au développement de ces espèces en implantant une haie et des jachères cynégétiques.

Implanter une haie ou une jachère cynégétique favorise le retour du petit gibier. Sur des secteurs comme la Champagne Berrichonne, le remembrement initié dans les années 70 a modifié le paysage et fortement impacté la biodiversité.

C'est un constat que partage Olivier Cardoux, agriculteur et chasseur à Issoudun. La raréfaction du petit gibier, il l'observe depuis de trop longues années. « Il est certain que les pratiques agricoles initiées il y a 40 ans ont contribué à la disparition des perdrix ou des faisans. Ce sont des animaux qui nichent sur le sol, ils ont besoin de protection et de nourriture, or sur un territoire comme celui-ci les zones boisées ou herbacées sont complétement absentes. »

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité