Aller au contenu principal

DOSSIER DESHERBAGE
Herse étrille : utilisée à point nommé, c’est une précieuse alliée

Pour répondre à la problématique des adventices, le désherbage mécanique est une alternative empruntée par beaucoup d’agriculteurs. La herse étrille est souvent utilisée pour sa capacité à préserver la vie du sol. Cependant, elle doit être utilisée dans de bonnes conditions.

La herse étrille est une des solutions possibles pour désherber mécaniquement. Adaptée pour un travail superficiel du sol, son utilisation demande cependant une certaine connaissance des parcelles et des réglages de la machine. Lors d’une démonstration organisée à Montierchaume (36) par les Etablissements Vioux Dubois, la herse étrille de précision TS 1220 de chez Treffler était présentée.

 

Optimiser le désherbage

Testé dans une parcelle de blé tendre en sol limoneux, cet outil détient plusieurs spécificités visant à améliorer la qualité du désherbage, mais aussi à faciliter son utilisation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les OAD, un gain pour la rentabilité d'une exploitation
Gonzague Bachelier est agriculteur à Levet.
Les datas en soutien des agriculteurs
Outils d'aide à la décision, agriculture de précision, le digital s'invite progressivement dans les pratiques agricoles.
Feux de chaume : comment les éviter ?
Les pompiers se préparent à intervenir sur des feux cet été et comptent sur la solidarité des agriculteurs.
L'impérieuse nécessité de revoir un système à bout de souffle
Dans le Boischaut nord, Jean-Francois Hirlay est, comme beaucoup de ses collègues, confronté à la problématique des adventices.
L’IMAGE AU SERVICE DU DÉSHERBAGE
La bineuse Einboeck est équipée d’un système de guidage par caméras.
Publicité