Aller au contenu principal

Dossier Com.Com. Val de l'Indre Brenne
La déviation de Villedieu-sur-Indre remise sur les rails

La D943 est un des axes les plus fréquentés mais aussi les plus accidentogènes du département de l'Indre. C'est que qui a motivé, en 2008, le projet de la déviation qui semble être prêt à voir le jour.

S ur la D 943 on dénombre pas moins de 8 000 véhicules par jour dont 900 camions. Une route pour laquelle il est difficile de garantir la sécurité des automobilistes et des habitants, surtout lorsqu'elle traverse une agglomération. C'est la raison pour laquelle, le projet de déviation de Villedieu avait émergé, au début des années 2000 à l'occasion du contournement de Buzançais. Deux réunions publiques avaient été organisées, en 2008 et 2009, dans le cadre de la concertation afin de choisir un fuseau d'étude, parmi 7 variantes. Le tracé D a été retenu.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Visite d'essais: La luzerne, quelle conduite à tenir ?
Cultiver de la luzerne ne s'improvise pas.
Luzerne : Un itinéraire technique à soigner
Les essais de semis de luzerne de la plateforme Cultures à Venir ont permis de démontrer l'importance de l'implantation sur la production de fourrage.
Méthanisation : « Créer une plus-value supplémentaire"
Produire de l'électricité tout en gérant ses effluents d'élevage est le projet des Thoonsen, à Montchevrier dans l'Indre.
Vignette
De multiples projets à La ferme de Touvent
Malgré la crise sanitaire, les projets de développement des exploitations du lycée agricole de Châteauroux se poursuivent, avec notamment des orientat
Une rentrée attendue à Naturapolis
Une rentrée scolaire n'est jamais anodine, elle le fut encore moins cette année.
« Détricoter le système connu, pour répondre aux attentes des filières »
Benoît Tassin, directeur adjoint de la chambre régionale de l'agriculture Centre-Val de Loire, est revenu sur les impacts de la pandémie sur les march
Publicité