Aller au contenu principal

Les éleveurs limousins relancent le concours d’Argenton

Jeudi 3 novembre, le syndicat des éleveurs de bovins limousins de l’Indre se sont réunis en assemblée générale. A l’ordre du jour notamment : la préparation du concours interdépartemental d’Argenton-sur-Creuse qui aura lieu le 27  et 28 janvier. 

Le 3 novembre, présidée par Régis Lequeux, l’assemblée générale des éleveurs de bovins limousins de l’Indre a, en premier lieu, permis de faire le point sur les activités du syndicat. L’occasion pour les adhérents de voter le maintien de la cotisation à 20 €. Parmi eux, certains ont souligné l’importance d’élargir les appels de cotisations afin de pouvoir accueillir de nouveaux membres et notamment des jeunes qui pourraient être intéressés.  Ensuite, Claude Vincent, conseiller bovin viande à la chambre d’agriculture de l’Indre, a dressé le bilan des concours organisés cette année. « La comparaison avec les années précédentes n’est pas réaliste tant elles ont été chaotiques », tient-il à préciser. En 2022, le concours de Saint-Benoît-du-Sault a rassemblé 29 éleveurs et 185 animaux déclarés, soit 83 bovins et 10 élevages de plus que 2021. Même constat pour le concours d’Eguzon-Chantôme, qui a, cette année, réuni 53 animaux de 10 élevages.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
Aléas climatiques : s’assurer une sécurité financière
Samuel Delale, céréalier à Châtillon-sur-Indre, a été confronté à la grêle en 2022.
Une nouvelle pépinière, un atout pour l’agrotourisme
Arnaud Schoofs et Marline Berghmans ont inauguré leur pépinière spécialisée en fruitiers du terroir, le 11 janvier à Buzançais.
Publicité