Aller au contenu principal

Itinéraire d’éleveurs de la Suisse au Boischaut sud

Jeunes éleveurs suisses allemands, Bertha Mlosch et René Rickenbach ont trouvé leur bonheur à plus 600 km de leurs terres natales. Un projet longuement mûri, soigneusement ficelé, avec le service transmission-installation de la chambre d’agriculture de l’Indre.

Vignette

En Suisse Bertha Mlosch et René Rickenbach étaient installés sur l’exploitation des parents de René, en bovin lait, depuis 6 ans. « Nous voulions faire progresser la structure, changer certaines choses, mais les parents de René étaient contre l’idée, ce qui a rendu les relations familiales difficiles. Nous sommes jeunes, et rester sur une exploitation qui n’évolue pas, ça ne motive pas », retrace Bertha. Les exploitations disponibles sur place ou dans les environs n’étaient budgétairement pas accessibles. Seule solution, quitter la Suisse. Le couple étudie la piste allemande, « c’était proche et la barrière de la langue moins présente », note la jeune femme de 31 ans. Mais les possibilités outre-Rhin ne les séduisent pas, « soit le foncier n’était pas à notre portée, soit c’était à la frontière polonaise dans le nord du pays, donc trop loin ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
La fertilité du sol, une priorité pour produire
Lors des Rencontres Agronomiques, Axéréal a choisi de thématiser un atelier sur les sols. Comment en restaurer la fertilité physique et biologique ?
2021 : une bonne année commerciale pour le marché au cadran
Davantage d'animaux en vente, des cours de la viande en progression, un volume d'affaires élevé, le marché au cadran a repris du dynamisme suite à une
L'agrivoltaïsme expliqué à la jeune génération
Les élèves du lycée Naturapolis de Châteauroux ont suivi un cours hors les murs.
FAIRE FACE AU STRESS HYDRIQUE
L'absence de pluie pour les prochaines semaines peut déjà avoir des conséquences sur les rendements des céréaliers, mais aussi des polyculteurs éleveu
L'élevage porcin fait face à ses détracteurs
A Feusines, une pétition a été lancée par Citoyens de la Région Centre, contre l'extension d'un élevage porcin.
Publicité