Aller au contenu principal

Sandrine Mauriceau, éleveuse à Liniez
"La chambre, c’est des renseignements et des formations"

Sandrine Moriceau

Qui êtes-vous ?

J’ai 41 ans, mère d’une fille. Après une formation dans le domaine sylvicole, j’ai rencontré mon mari et suis venue travailler à la ferme en 1996 ; d’abord comme conjointe d’exploitant pour finalement m’installer en 2012. Nous exploitons 150 ha en EARL. Nous avons un élevage caprin et des céréales. Pour valoriser les prairies en bordure de rivière, nous avons aussi quelques génisses que nous vendons en caissettes par bouche à oreille. J’ai des responsabilités au comité des fêtes de la commune et dans la société de chasse. Les relations qu’on y a facilitent le dialogue sur notre métier. On ouvre également notre ferme à qui veut venir la visiter. Des gens viennent assister à la traite, ils posent beaucoup de questions. D’habitude, ils voient ça à la télé mais ne voient pas la réalité. Ils ont envie de savoir. Quand ils repartent, ils ne ressentent plus les choses de la même façon. Ils sont interloqués par le nombre d’heures de travail qu’on fait et le niveau de nos revenus.

Vous êtes candidate pour la première fois au scrutin chambre. C’est quoi pour vous la chambre d’agriculture ?

Pour moi, c’est une maison où on va se former, y chercher des renseignements. J’y ai suivi mon stage installation et ai bénéficié du suivi JA avec différentes personnes. Je me suis formée au logiciel mesp@rcelles, sur les maladies des animaux, la conduite de troupeau. Si j’ai besoin d’autres formations, je sais vers qui me tourner. Alors quand on m’a demandé d’être sur la liste, j’ai tout simplement dit oui.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité