Aller au contenu principal

Règlementation
La dérogation agricole du transport pour autrui

 Transporter de la marchandise pour le compte d’un tiers peut conduire à l’application d’une réglementation particulière. Attention donc à respecter le cadre des dérogations spécifiquement prévues pour le secteur agricole

Vignette

Le transport routier effectué par une entreprise pour son compte, lorsqu’elle achemine des marchandises qu’elle a produites, transformées ou acquises dans le cadre de son activité, est un transport « pour compte propre ». En revanche, lorsque le transport est effectué pour le compte d’autrui, la réglementation de la profession de transport routier de marchandises s’applique. Celle-ci impose notamment une inscription au registre des transporteurs et des loueurs.

 

Mais dans le cadre de l’activité agricole, qu’en est-il alors lorsqu’un exploitant transporte des céréales, des animaux, de la paille pour le compte d’un agriculteur voisin ou d’une coopérative par exemple ? Pour ces cas-là, la réglementation des transports routiers de marchandises a prévu des dérogations, permettant aux agriculteurs et exploitants agricoles d’effectuer, sous conditions, des transports pour compte d’autrui sans avoir à s’inscrire au registre des transporteurs.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Comment répartir les taxes entre bailleur et preneur ?
Au moment du règlement des fermages, le preneur s’acquitte d’une partie des taxes foncières réglées par son propriétaire.
Oser parler pour faire face aux difficultés
Lorsque la situation d’un exploitant agricole se fragilise, l’association Agri2main répond présente.
Conseil stratégique phytosanitaire : réaliser son diagnostic avant fin décembre 2023
Depuis le 1er janvier 2021, la loi de séparation des activités de vente et de conseil des produits phytosanitaires est entrée en vigueur, a
Les maires s'informent sur le gaz vert
Méthavert, site de méthanisation à Villiers-les-Ormes, a accueilli l'association des maires de l'Indre.
Concertation autour d'une charte départementale
Malgré la parution de textes modificatifs, la réglementation relative aux zones de non-traitement (ZNT) de produits phytosanitaires a été retoquée par
Etiquetage : les règles à respecter
Que les produits alimentaires soient vendus en grande surface, sur un marché de producteurs ou à la ferme, l'étiquetage est obligatoire.
Publicité