Aller au contenu principal

La Galega officinalis : une réelle menace !

La galega officinalis colonise désormais les abords des cours d’eau de l’Indre. Encore peu connue, cette espèce invasive est un danger pour les élevages. D’une hauteur pouvant atteindre les 1 m 20, elle ressemble au sainfoin cultivée. Toutes les parties de la plante sont toxiques, des racines aux parties aériennes. Les risques de contaminer les fourrages sont de ce fait très importants. Peu appétante en vert, les animaux ont des difficultés à l’identifier lorsqu’elle est en foin. Une présence de 10 % de la plante rend le fourrage toxique. La dose létale est de 1,5 à 3 g/kg de plante sèche. Les premiers symptômes apparaissent 18 à 24 h après l’ingestion. En cas d’intoxication aigüe, la mort de l’animal peut intervenir entre 1 et 12 h. « C’est une plante très invasive, précise Bruno Malou. Ses graines sont très volatiles et elle peut coloniser très rapidement des secteurs entiers.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Adapter sa stratégie de valorisation du lait
« Progresser ensemble malgré une conjoncture générale difficile », tel était le fil conducteur de l'assemblée générale de la laiterie de Verneuil, le
Publicité