Aller au contenu principal

INITIATIVE LOCAL
La laine de limousine et charollaise passée au crible

Les trois prochaines années, les fibres de laines des races ovines emblématiques de la Creuse seront analysées dans le cadre d'un programme de recherches initié par l'association Lainamac. L'objectif est d'en déterminer les caractéristiques pour les valoriser auprès des transformateurs.

Depuis 2020, l'association de filière Laina-mac, basée à Felletin dans la Creuse, a engagé un programme de recherche sur 3 ans pour caractériser les fibres de laine des brebis limousines et charollaises, en vue de mieux les valoriser. « C'est un travail de longue haleine puisque ces analyses permettront de connaître les typicités de chacune des laines locales, puis déterminer comment les intégrer dans les industries existantes, via des essais », explique Danielle Sennepin, conseillère ovin pour la chambre d'agriculture de la Creuse. L'organisme professionnel est partie intégrante du programme au même titre que le lycée agricole d'Ahun, entre autres.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Faune sauvage : une application pour signaler les dégât

Les semis de printemps approchent à grands pas et chaque année, de nombreux dégâts sont causés par la faune sauvage sur ces cultures.

La meilleure pointeuse caprine est formée dans l'Indre

Au concours général agricole du Salon de l’agriculture, une étudiante du CS caprin de la Ferme des Âges s’est distinguée lors de l’épreuve de point

Des vaches de réforme engraissées chez un céréalier

C’est une idée issue d’un échange entre un négociant en bestiaux et un producteur de grandes cultures qui souhaitait valoriser certaines production

Cas de force majeure, mode d’emploi

 Pour éviter de perdre l’accès aux aides PAC, en plus des pertes de marges liées aux excès de pluie, les exploitants concernés doivent faire v

Frelons asiatiques : c’est maintenant qu’il faut piéger !

La reine est la cible à atteindre en cette saison.

Accident du travail : sensibiliser pour éviter le danger

Quatre étudiants du BTS APV ont organisé une conférence à l’EPLEFPA Naturapolis sur les thèmes des risques en agriculture.

Publicité