Aller au contenu principal

INITIATIVE LOCAL
La laine de limousine et charollaise passée au crible

Les trois prochaines années, les fibres de laines des races ovines emblématiques de la Creuse seront analysées dans le cadre d'un programme de recherches initié par l'association Lainamac. L'objectif est d'en déterminer les caractéristiques pour les valoriser auprès des transformateurs.

Depuis 2020, l'association de filière Laina-mac, basée à Felletin dans la Creuse, a engagé un programme de recherche sur 3 ans pour caractériser les fibres de laine des brebis limousines et charollaises, en vue de mieux les valoriser. « C'est un travail de longue haleine puisque ces analyses permettront de connaître les typicités de chacune des laines locales, puis déterminer comment les intégrer dans les industries existantes, via des essais », explique Danielle Sennepin, conseillère ovin pour la chambre d'agriculture de la Creuse. L'organisme professionnel est partie intégrante du programme au même titre que le lycée agricole d'Ahun, entre autres.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité