Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Intrants
La marne, un produit local de qualité

Le syndicat des marneurs de Pellevoisin exploite depuis 2018 une nouvelle carrière. D’une bonne productivité, celle-ci contribue à offrir aux adhérents un amendement à moindre coût.

Légende
Le syndicat compte 80 adhérents, qui épandent sur 1 300 ha de la marne extraite notamment de la carrière de Chassenay.

L’assemblée générale des agriculteurs marneurs de Pellevoisin s’est tenue mardi 5 juin. Fort de 80 adhérents, le syndicat souhaite poursuivre son développement.

Après une première année d’exploitation dans la nouvelle carrière de marne de Chassenay, les résultats semblent prometteurs. « La production de ce nouveau site après cette première année est de 6 000 tonnes, plus que nos espérances de départ, se réjouit Julien Christiaens, trésorier de l’association. Notre syndicat regroupe 1 300 ha sur lesquels sont épandus ce produit local. Notre objectif est de permettre aux agriculteurs de diminuer leurs coûts en apports calciques grâce à ce gisement. Nous souhaitons également faire prendre conscience de l’intérêt de se soucier de l’acidité de ses sols. »  

La marne est un produit qui possède une très bonne solubilité carbonique. Elle agit rapidement après son incorporation. « Nous avons la chance d’avoir un produit de bonne qualité et d’autres agriculteurs du territoire pourraient en bénéficier. Plus le tonnage est important, plus les coûts des apports baissent, souligne Julien Christiaens. La marne est utilisée par les agriculteurs situés dans un rayon de 45 km. Nous souhaitons que ce produit soit commercialisé localement afin d’assurer des coûts de transport minimes. »

Le syndicat possède son propre épandeur mis à disposition des adhérents selon leurs besoins. La saison dernière, le tonnage épandu l’a été à 70 % avec ce matériel. « Cela se fait en bonne intelligence. Cette année, 35 agriculteurs ont incorporé de la marne sur leur exploitation et 20 d’entre eux ont utilisé le semoir de l’association », précise le trésorier. En prévision, l’investissement dans un second épandeur pour mieux répondre aux demandes des adhérents.

 

Les personnes intéressées pour rejoindre le syndicat peuvent contacter le 06 16 60 52 69.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'orchestre symphonique du Centre-Val de Loire continue à partager la musique
L’arrêt de la vie culturelle porte sérieusement préjudice au domaine culturel, qui espère refaire vivre nos salles et nos festivals au plus vite.
Une reprise en pente très douce
Depuis mis mars, les produits au lait de chèvre ont été durement impactés.
Prudence dans les abattoirs français
La contamination d'employés de deux abattoirs interpelle les industriels de l'agro-alimentaire qui souhaitent à tout prix éviter une situation comme c
Vigilance, le coronavirus est toujours là
A défaut de respecter les gestes barrières, chacun s’expose s’il croise une personne contaminée, au pire à  contracter le coronavirus, au mieux à devo
Drive solidaire 36 : et après ?
Que ce soit pour pallier la fermeture des marchés ouverts ou trouver des solutions pour rebondir et aider  l’agriculture locale à faire face à la cris
Covid-19 : La filière volaille y laisse des plumes
La crise sanitaire Covid-19 avec la perte d’une partie des débouchés met en sérieux péril certaines productions à l’image celle des canards ; en poule
Publicité