Aller au contenu principal

BOIS-FORÊT
La populiculture se réinvente pour redorer son image

A l'heure du bilan du projet « Du peuplier pour l'avenir », le CRPF s'attelle à diffuser les bonnes pratiques de la populiculture, pour développer une culture locale souffrant d'une image négative.

Seulement 50 % des parcelles exploitées en peuplier sont replantées dans les régions du Centre et de l'Ouest. C'est pourquoi le projet « Du peuplier pour l'avenir » a été lancé par le CRPF fin 2017, pour accompagner les populiculteurs dans le maintien d'une filière de qualité, en vue de sécuriser les appro-visionnements en bois tout en respectant l'environnement et le paysage. Ainsi, jusqu'à la fin de l'année 2020, les propriétaires dans certaines communes d'Indre, Indre-et-Loire et Maine-et-Loire, pouvaient bénéficier d'une aide de 2,50 € par plant mis en terre, en plus des 2,50 € alloués dans le cadre de la charte nationale « Merci le peuplier ». Ce qui revenait à une aide de 900 € par hectare. Au final, 20 000 tiges de peuplier ont été replantées dans ce cadre, et 4 000 hectares reboisés en peupliers avec l'aide « Merci le peuplier ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L’autonomie alimentaire au cœur de la journée régionale ovine
Le contexte économique est relativement favorable à la filière ovine depuis quelques mois, avec la hausse des prix de ventes des agneaux.
Des essais plutôt concluants, mais attention à la montée en graines
 Dans une parcelle de Julien Renard, céréalier à Brion, la chambre d’agriculture de l’Indre a réalisé des essais sur les couverts d’interculture.
Couverts : l’implantation à la volée à l’essai
La chambre d’agriculture de l’Indre a réalisé un essai sur les couverts dans une parcelle de Julien Renard, céréalier à Brion.
Naturapolis fait cohésion grâce aux jeux agrolympiques
Cohésion et travail d’équipe ont été les maîtres-mots au lycée agricole de Châteauroux, le 22 septembre.
Une très belle présentation de reproducteurs au cadran des Hérolles
Le mercredi 21 septembre, le marché du Cadran des Hérolles et Sélec Viande ont organisé la cinquième vente de taureaux reproducteurs limousins.
Grêle : plus de 200 dossiers déposés
Le 15 septembre, tous les agriculteurs touchés par les épisodes de grêle qui ont traversé le département étaient invités à déposer un dossier auprès d
Publicité