Aller au contenu principal

TRUFFICULTURE
La région Centre-Val de Loire est aussi un territoire de la truffe noire

Les trufficulteurs se réuniront les 16 et 17 septembre à Issoudun en congrès national. Un coup de projecteur médiatique sur la région Centre-Val de Loire, productrice de truffes noires du Périgord. Echange avec la présidente de la Fédération régionale des trufficulteurs, Sophie Bediou.

Pourquoi le congrès national se tient-il en Berry cette année ?

 Sophie Bediou : C'est une idée de Michel Tournayre, président de la Fédération française des trufficulteurs (FFT). Cette année est élective et il ne se représente pas. Or, élu en 2014, il souhaitait terminer son mandat là où il avait visité sa première truffière en tant que président, et c'était à Issoudun.

Cela fait quelques années que Jean Borello (ancien président de l'Association Champagne Berrichonne) lui avait demandé, mais cela avait été repoussé. Cette assemblée devait avoir lieu en 2020 mais, du fait de la crise sanitaire, elle s'est déroulée en visioconférence avec peu d'adhérents. Nous serons 70 trufficulteurs cette année, lors de ce rassemblement des associations ou syndicats des sept régions* productrices de truffes.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Introduire des cultures d’été pour un effet de rupture

La gestion des adventices est un des axes de travail de la plateforme Syppre Berry.

« L’agriculture, notre flamme, votre futur »

Depuis le 1er mars, les Jeunes agriculteurs de l’Indre avec le soutien  du Conseil départemental de l’Indre, diffusent sur les réseaux sociaux

Les plateformes Syppre, par et pour les agriculteurs

 Le dispositif expérimental Syppre, via ses cinq plateformes en France, accompagne les agriculteurs vers de nouveaux systèmes de production, t

Communiquer autour de l’élevage porcin pour contrer les aprioris

Samedi 18 mai, Philippe van den Broek a ouvert les portes de son exploitation.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

Publicité