Aller au contenu principal

DEGATS AUX CULTURES
La régulation du gibier conditionne le montant de l’indemnisation

  Les indemnités au titre des dégâts de gibier sont en cours de versement aux agriculteurs en ayant fait la demande.
Toutefois, certains d’entre eux, détenteurs de droit de chasse, risquent de voir leurs montants amputés de 30 %.

Les agriculteurs détenteurs de droits de chasse devront prouver avoir effectué une régulation de gibier, notamment du sanglier, sur leur territoire pour prétendre à 100 % de leurs indemnités dégâts de gibier.

Les exploitants agricoles détenteurs de droit de chasse ayant fait une demande d’indemnisation au titre des dégâts de gibier viennent de recevoir une lettre recommandée stipulant qu’un abattement de 30 % est appliqué sur leur montant d’indemnisation. Cette décision a été prise par la Commission départementales de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS).

Les agriculteurs détenteurs de droits de chasse peuvent poser un recours auprès de la CDCSF en expliquant et prouvant que les méthodes de régulations du gibier ont bien été appliquées tout au long de la période de chasse, voire de l’année dans le cas du sanglier. Les recours seront étudiés par la commission qui statuera au cas par cas, et l’abattement des 30 % pourrait être levé.
La FDSEA et la Fédération des chasseurs de l’Indre invitent les exploitants agricoles, ayant reçu le recommandé et mené des actions de chasse significatifs sur leur propriété, à se manifester auprès de la CDCFS.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un jardin éphémère aux couleurs des JO

Les apprentis du CFA aménagement paysager ont conçu un jardin éphémère en plein cœur de l’arborétum de l’EPLEFPA Naturapolis.

Une certaine idée du Crédit Agricole

Même si les employés ont investi les lieux fin avril, vendredi a eu lieu l’inauguration du nouveau siège social du Crédit Agricole Centre Ouest à L

Un rapport d’orientation pour maîtriser l’avenir

C’est dans une ambiance bon enfant que s’est ouverte la 57e édition du congrès des Jeunes Agriculteurs à Poitiers (Vienne) du 4 au 6 juin.

Se faire aider à construire une relation employeurs/salariés

Lorsque qu’un agriculteur souhaite embaucher un salarié ou s’associer, il peut se rapprocher de la chambre d’agriculture de l’Indre afin d’être acc

Les Rencontres à table : une soirée conviviale et instructive

Allier éducation et plaisir dans une ambiance conviviale, tel est le pari réussi des acteurs de la filière, lors de l’opération Les Rencontres À Ta

JA : Près de 1 400 Berry burgers distribués

Le 27 mai, l’Indre vivait au rythme de la flamme olympique.

Publicité