Aller au contenu principal

ENSILAGE
La sécheresse préjudiciable aux maïs

Les premières parcelles de mais fourragers ont commencé à être récoltées dans l’Indre. Une campagne qui débute très tôt dans la saison du fait de la sècheresse persistante de ces dernières semaines. Un constat que fait notamment Emmanuel Magnan, éleveur laitier à Cléré-du-Bois.

L es conditions climatiques très sèches et chaudes ont précipité le démarrage des chantiers d’ensilage de maïs, dans notre département. Une situation qui se répète ces dernières années, ce qui impacte la qualité des récoltes et oblige les éleveurs à être particulièrement attentifs à l’état d’avancement des stades de la plante.

UNE BONNE IMPRESSION DE DÉPART ET PUIS…

Emmanuel Magnan est éleveur laitier à Cléré-du-Bois. Comme plusieurs de ses collègues, les récoltes du mais fourrager ont déjà débuté, une précocité exceptionnelle selon lui. « Depuis que je suis installé, c’est la deuxième fois que j’ensile aussi tôt, la dernière fois c’était lors de la canicule de 2003. Les plantes ont subi le stress hydrique du mois de juillet et d’aout et malheureusement le développement des grains a été très impacté », observe-t-il.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Introduire des cultures d’été pour un effet de rupture

La gestion des adventices est un des axes de travail de la plateforme Syppre Berry.

« L’agriculture, notre flamme, votre futur »

Depuis le 1er mars, les Jeunes agriculteurs de l’Indre avec le soutien  du Conseil départemental de l’Indre, diffusent sur les réseaux sociaux

Les plateformes Syppre, par et pour les agriculteurs

 Le dispositif expérimental Syppre, via ses cinq plateformes en France, accompagne les agriculteurs vers de nouveaux systèmes de production, t

Communiquer autour de l’élevage porcin pour contrer les aprioris

Samedi 18 mai, Philippe van den Broek a ouvert les portes de son exploitation.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

Publicité