Aller au contenu principal

VENTE EN LIGNE
La technologie au service des races

En race limousine aussi, on a eu recours aux outils numériques en cette période de pandémie. Même s’ils ne remplacent pas les échanges in situ, ils ont contribué à faire des affaires. Les éleveurs ont ainsi pu continuer à enrichir la génétique de leur troupeau.

Chaque campagne, les ventes de reproducteurs rythment la vie de la Station de qualification de Lanaud. Après 3 ventes autour des rings, celles des 10 et 11 juin avaient une toute autre saveur. La salle des marchés était bien ouverte mais vide de tout spectateur et c’est de manière virtuelle que les affaires se sont conclues. Acheteurs français et étrangers ont ainsi pu enchérir en ligne et en temps réel sur les bovins présentés, qu’ils avaient pu découvrir en amont grâce à des vidéos et un catalogue interactif disponibles en ligne.« Les ventes en ligne sont une bonne alternative, même si je préfère voir l’animal en vrai, le voir évoluer sur le ring. Le ressenti est différent »,estime Régis Lequeux. L’éleveur de Roussines s’est porté acquéreur d’une des 12 génisses mises aux enchères, avec pour objectif d’apporter du sang neuf dans son cheptel.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Le skateboard, dans l’univers de Lioukouma
A Bourges ou à Lourdoueix Saint Michel, Gaël Flin fait vivre sa passion pour le skateboard.
« Eleveur et engagé », un futur groupe dans l’Indre ?
 Face aux difficultés que rencontrent certains éleveurs pour valoriser la viande bovine, la section bovine de la FNSEA CVL 36 a engagé une consultatio
Savoir Terre, un trait d'union entre producteur et consommateur
Créée par Axéréal, la marque de farine Savoir Terre se distingue par son engagement pour une agriculture durable.
Des apports exogènes indispensables en AB
En agriculture biologique, la baisse de la fertilité chimique des sols conduits se traduit par une chute de la production.
Un impact direct sur la fertilité de ses sols
Depuis 2011, des essais de la chambre d’agriculture de l’Eure-et-Loir mettent en évidence la relation directe entre son système de production et la fe
Autonomie et valorisation : les enjeux des filières bovines
Malgré une participation limitée des éleveurs, les ateliers élevage et cultures de l’évènement Tech & Bio Centre-Val de Loire 2020 ont alimenté en
Publicité