Aller au contenu principal

La tuberculose bovine, une maladie à suivre de près

La France jouit du statut indemne tuberculose bovine à l'échelle nationale, cependant près d'une centaine de foyers sont détectés chaque année. Nombre d'entre eux, en Nouvelle-Aquitaine. Afin de partager leur expérience, les représentants du GDS 24 ont pris la parole lors de l'assemblée générale du GDMA, à Châteauroux, le 29 mars.

La tuberculose bovine est une maladie bactérienne contagieuse. Bien que ne touchant que les bovins, la souche bactérienne peut être transmise à l'Homme. La contamination des animaux se fait principalement par inhalation ou par ingestion de matière contaminée. La maladie est invisible à l'œil nu sur le cheptel et les symptômes n'apparaissent que tardivement. Les lésions caractéristiques de la pathologie sont appréciables uniquement lors d'une autopsie. La France bénéficie du statut indemne de tuberculose bovine depuis 2001. Cependant, des foyers subsistent notamment en Nouvelle-Aquitaine où les éleveurs profitent du statut indemne du pays pour commercialiser leurs bovins dans les pays tiers, alors qu'au regard des statuts départementaux, la gestion ou contention de la maladie est épineuse.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'agriculture : star d'une expo photo
Entre Indre et Creuse, à proximité de Sainte-Sévère, l'agriculture est photogénique.
Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Publicité