Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

DOSSIER SPÉCIAL—INTERVIEW
« LA VENTILATION NE PEUT PLUS ÊTRE RAISONNÉE COMME AVANT »

Face notamment aux fortes chaleurs de plus en plus régulières, l’ambiance des bâtiments doit avoir une place prépondérante dans la réflexion pour la construction d’un bâtiment ou l’aménagement de l’existant. Analyse d’un spécialiste du dossier.

Ces dernières années, les canicules n’ont pas été rares, et semblent s’inscrire dans l’évolution du climat. Face à cette situation, les exigences liées aux bâtiments d’élevage ont évolué. Louis Thomas (notre photo), conseiller bâtiment à la chambre d’agriculture de l’Indre, livre les clés pour faire des choix efficaces, que ce soit dans le cas d’une construction nouvelle ou d’un bâtiment existant.

Qu’est-ce qui a fait évoluer ces derniers temps les questions de ventilation des bâtiments ?

Louis Thomas : D'abord le changement climatique. Auparavant, on la raisonnait plus en pensant à la saison hivernale, au froid. Mais avec le nombre d’animaux qui restent désormais en bâtiment l’été et les canicules, il s’agit d’anticiper les étés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'orchestre symphonique du Centre-Val de Loire continue à partager la musique
L’arrêt de la vie culturelle porte sérieusement préjudice au domaine culturel, qui espère refaire vivre nos salles et nos festivals au plus vite.
Une reprise en pente très douce
Depuis mis mars, les produits au lait de chèvre ont été durement impactés.
Prudence dans les abattoirs français
La contamination d'employés de deux abattoirs interpelle les industriels de l'agro-alimentaire qui souhaitent à tout prix éviter une situation comme c
Vigilance, le coronavirus est toujours là
A défaut de respecter les gestes barrières, chacun s’expose s’il croise une personne contaminée, au pire à  contracter le coronavirus, au mieux à devo
Drive solidaire 36 : et après ?
Que ce soit pour pallier la fermeture des marchés ouverts ou trouver des solutions pour rebondir et aider  l’agriculture locale à faire face à la cris
Covid-19 : La filière volaille y laisse des plumes
La crise sanitaire Covid-19 avec la perte d’une partie des débouchés met en sérieux péril certaines productions à l’image celle des canards ; en poule
Publicité