Aller au contenu principal

Le coquelicot, entre gêne et admiration

Il n’existe pas un mais des coquelicots.  Le plus connu est dit messicole, autrement dit attaché aux moissons. De plus en plus résistants aux herbicides, il est toujours plus  présent dans les champs.

Le coquelicot, c’est une nappe rouge sur un talus, parfois une vague foncée sur des orges blondes, un fouillis écarlate sur des déblais… Il est partout là où il le peut, fleur éphémère qui ne s’épanouit que l’espace d’une journée, mais si puissamment ! Puis ses pétales tombent, les fruits sont déjà formés, réceptacles de milliers de graines qui, l’année suivante, deviendront fleurs à leur tour, si les conditions s’y prêtent. En fait, dans nos régions, il n’existe pas une mais au moins trois espèces de coquelicots que l’on tend à confondre. Le plus connu est le grand coquelicot Papaver rhoeas , aux pétales bien rouges ;  à côté, il s’en trouve deux autres, le C. douteux P. dubium, plus clair et le C. argemone, adepte des terres pauvres et sableuses. UN PAVOT Coquelicot ? Ce mot que chacun connaît fait d’abord allusion à la crête du coq, rouge bien sûr, fameux détenteur de notre « cocorico » national.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

« La gestion du risque, c’est notre ADN »

Groupama Centre-Atlantique présentait il y a quelques jours son bilan d’activité 2023.

Quel est l’intérêt des Cives longues dans une zone de captage ?

En Champagne Berrichonne, proche de la zone de captage de Brion, la chambre d’agriculture de l’Indre a mis en place un essai sur les Cives.

El Niño : des inquiétudes sur la sécurité alimentaire mondiale

Selon l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le phénomène El Niño devrait aggraver l’insécurité alimentaire s

Des pièges à frelons asiatiques pour les apiculteurs

 Le Département a présenté, vendredi 26 avril, des pièges à frelons asiatiques qu’il offre au Syndicat des apiculteurs de l’Indre, montrant ai

Publicité