Aller au contenu principal

SOLS CULTIVÉS
Le couvert permanent au service de la fertilité

Produire du grain avec une couverture permanente du sol, c'est possible sous conditions. L'expérimentation progresse. Preuve par l'exemple en Bourgogne.

Décliner l'acronyme Magellan, c'est presque faire un tour du monde en écrivant « mobilisation des agriculteurs dans la gestion et l'évaluation de systèmes de cultures sous couvert de légumineuses pour la maîtrise des adventices et de l'azote ». Nom de code, GIEE. Michael Geloen, ingénieur développement Terres Inovia en Bourgogne-Franche-Comté, est une cheville ouvrière de cette expérimentation de terrain visant à mettre au point un concept de semis direct sous couvert permanent. Toute la difficulté tient dans ce dernier mot, la permanence d'un couvert qui ne laisserait jamais le sol nu. Dans le catalogue potentiel des couverts permanents, le GIEE Magellan a pioché dans la famille des légumineuses. La suite coule de source, implantation, intégration dans les rotations, régulation et adaptation de la nutrition des plantes. D'une demi-douzaine en 2015, les agriculteurs embarqués par Magellan sont désormais une quarantaine dont un bio.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Indemnités dégâts de sanglier : un galop d’essai pour les réduire
Sur  le  secteur  du  massif  cynégétique  14  en  pleine  Brenne,  un  protocole  de  régulation  du  sanglier  est  mis en place pour les prochains
Dérogation à la durée du temps de travail sous conditions
La FNSEA 36 a obtenu de la DREETS* une dérogation collective à la durée maximale de travail hebdomadaire. Les salariés mineurs ne sont pas concernés.
350 béliers attendus sur la butte de Saint-Benoît-du-Sault
Après une pause en 2020, la foire ovine de Saint-Benoît-du-Sault revient pour sa 40e  édition, le 4 août, dans une version édulcorée mais très attendu
Trois jours d’escapade en pleine Brenne
La randonnée de la Brenne renoue avec la tradition, pour sa 34e  édition.
L’aide à l’UBG remplace la prime à la vache
Les modalités de calcul de l’UGB vont changer à la faveur de la nouvelle Pac.
La Pac 2023-2027 se précise
Le 13 juillet, Julien Denormandie a expliqué un peu plus les éléments concrets de la future Pac. En  voici  les  points  principaux.
Publicité