Aller au contenu principal

Le lavoir, avant la machine à laver

Sait-on que la machine à laver se démocratisa à grande vitesse ? En 1950, encore chère, elle est très peu utilisée ; mais en 1967, elle trône déjà dans un foyer sur deux et, en 1977, dans deux sur trois. Puis triomphe véritablement lorsque, deux ans plus tard, la Mère Denis la célèbre, faisant un tabac auprès de la ménagère et, au passage, les affaires d’une célèbre marque.

D ’abord garde-barrière dans une gare du bocage bas normand, puis sans doute fatiguée de regarder passer, à côté des vaches, deux ou trois tortillards quotidiens, toujours les mêmes, elle finit par troquer son devoir ferroviaire contre le métier de lavandière, pourtant en perdition. C’est alors qu’on l’entendit déclamer à la radio, qu’on la vit à la télévision : à 80 ans passés, au lavoir, elle disait son plaisir à « batouiller » des draps blancs comme neige puis, comme une fleur, à les remonter dans une brouette en bois. A la suite de quoi, elle se mettait à vanter les mérites d’une certaine machine à laver, clamait à qui voulait l’entendre « c’est ben vrai, çà », serinant son message tant et tant que la fameuse marque vendit ses machines à la pelle. L’innovation était là et la corvée du lavoir bel et bien terminée.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Limiter la flambée des prix avec les achats groupés de la FDSEA
Le service de commande groupée de fioul proposé aux adhérents FDSEA et JA permet de réduire le montant des factures.
Contrats, indicateurs de prix, délais : éleveurs, à vous de proposer vos conditions !
La loi Besson-Moreau généralise la contractualisation écrite pluriannuelle de 3 ans minimum pour toute vente entre le producteur de viande bovine et c
Noël en Berry, entre rites et légendes
Loin de la course effrénée de notre époque dans les boutiques en quête des cadeaux tant attendus, loin de l'abondance des plats sur les tables… le Noë
QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Contention ovine : découverte d'un parc fixe indoor
Au quotidien, la manipulation des animaux à travers une contention mobile demande du temps et peut mobiliser de nombreuses personnes sur un élevage.
Publicité