Aller au contenu principal

Alimentation
Le méteil en ovin, un bon compromis

Le méteil en élevage ovin peut être distribué sous différentes formes, mais il doit être adapté aux besoins des animaux en conservant la constante MAT.

Vignette

L’objectif premier de l’alimentation en production ovine est d’avoir un taux de protéine suffisant pour permettre aux animaux d’avoir des apports correspondants à leurs besoins. Ces besoins sont variables selon le type d’animal, brebis en lactation, agneaux de bergerie ou agnelles de croissance. Le niveau azoté influe directement sur la durée de finition ou la lactation. Une brebis aura besoin de 18 % de MAT dans la ration alors que pour des agnelles de croissance 14 % de MAT suffiront. Méteil grain, méteil en enrubannage ou en pâturage, l’éleveur devra choisir le mode le plus approprié.  

Rationner la matière sèche

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

ÉLEVEUSE, LE PROJET D'UNE VIE POUR LUCIE
Réussir à atteindre ses objectifs professionnels n'est pas chose facile.
La laine en quête de prix rémunérateurs
Considérée comme sous-produit de l'élevage ovin, la laine a rarement été autant méprisée par le marché qu'actuellement.
De nouveaux apporteurs et une nouvelle porcherie
Une modernisation de l’outil est prévue dans les prochains mois, grâce au plan de relance ouvert aux abattoirs.
RECOLTE D HERBE : Une deuxième coupe plus que rassurante
Dans le département dans tous les secteurs, la récolte de la deuxième coupe d’herbe se termine. Les premiers résultats sont très positifs.
Cap sur les « Bordes 2025 » le 8 juin
Sécuriser son système fourrager dans le contexte de changement climatique, tel est le thème du projet Bordes 2025.
Vers une période de vêlages plus sereine au Prieuré
Anthony Penin, éleveur à Saint-Denis-de-Jouhet, va pouvoir tester dès la fin août son premier système de détection des vêlages.
Publicité