Aller au contenu principal

Le Salon Tech-Ovin s’internationalise

Tous les deux ans, Bellac a l’honneur d’accueillir le salon national du mouton Tech-Ovin. Les 6 et 7 septembre prochains, le salon professionnel pour les éleveurs revient avec de nombreuses animations et toujours au cœur de l’actualité ovine.

Les 6 et 7 septembre, Bellac sera le théâtre du salon Tech-Ovin. Deux jours exclusivement dédiés à la filière ovine coorganisés avec une dizaine de caisses régionales du Crédit Agricole. « Nous sommes dans les starting blocks depuis deux ans », souligne Claude Souchaud, président de Tech-Ovin, avant de signer une convention de co-organisation avec le Crédit Agricole Centre Ouest le 24 mars, partenaire historique du salon avec une participation qui n’a cessé de croître.

TECH-OVIN : LE PROGRAMME

Comme à l’accoutumée, le Salon Tech-Ovin se place au cœur de l’activité ovine qui ne cesse d’évoluer. Bien sûr, les habitués retrouveront les grands classiques du salon, avec des conférences, des concours et des démonstrations. « C’est ce qui en fait un salon d’exception. Il a un pouvoir de fidélisation extraordinaire. La dernière édition était marquée par une convivialité magnifique avec des échanges professionnels très intéressants », détaille Claude Souchaud. L’actualité sera l’occasion de débats et de mini-conférences, notamment sur l’agrivoltaïsme, mais aussi sur la transformation de la laine, le bien-être animal ou encore le renouvellement des générations. « Plus d’un millier de jeunes déambulent dans le salon. Nous avons vraiment la volonté d’ouvrir la profession et de montrer qu’elle a encore de l’avenir », note le président de Tech-Ovin. De nombreux exposants sont prévus et un village connecté sera monté afin de faire des démonstrations de prototypes.

Le Crédit Agricole aura également un pôle pour installer les start-up en lien avec l’élevage ovin, des 44 Villages by CA de France. « On souhaite montrer que la production ovine est innovante et moderne. On essaie toujours de faire le lien entre les traditions et l’innovation. Les enjeux sont multiples. Tant sur l’herbe que sur le stock carbone, l’agrivoltaisme, etc », précise Claude Souchaud.

UNE OUVERTURE EUROPÉENNE

Petite entreprise artisanale au début, le salon Tech-Ovin a su faire sa place et rayonner de plus en plus en métropole. Aujourd’hui reconnu à l’échelle nationale, Tech-Ovin s’affine et s’internationalise en se déclinant comme une plateforme européenne permettant de mettre en avant les actions menées et à mener. L’édition 2023 souhaite accueillir les organisations d’Irlande, d’Espagne et du Royaume-Uni afin d’échanger sur la filière ovine et de projets déjà entrepris tels que Greensheep. Le projet Life Greensheep vise à promouvoir des systèmes d’élevage ovins à faible émissions de carbone et assurer une durabilité technique, économique, environnementale et sociale des exploitations. Lancé par les filières ovines viande et lait françaises aves leurs homologues européens et piloté par l’Idele, le programme sera à l’honneur du salon.

DES CONCOURS SOUTENUS PAR LE CRÉDIT AGRICOLE

Les traditionnels concours auront lieu également sur les deux jours. Concours Agricole. « Nous sommes toujours partants pour aider à améliorer le salon, soutenir ces productions très adaptées au territoire », note Bruno Tardieu, président du Crédit Agricole Centre Ouest. Le Crédit Agricole est partenaire de l’ensemble des concours du salon. Le premier a déjà eu lieu. Il s’agissait du concours d’affiches désignant celles qui fera la promotion du salon. Le célèbre concours du Berger Futé, récompensant la meilleure astuce d’éleveur facilitant le travail quotidien, sera également organisé. La remise des prix s’effectuera sur place et l’ensemble des astuces, utiles à tous, seront diffusées par TechOvin. De nombreux cadeaux sont à remporter, dont un séjour découverte de vignoble, sur le stand du Crédit Agricole. traditionnellement soutenus par le Crédit

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

« La gestion du risque, c’est notre ADN »

Groupama Centre-Atlantique présentait il y a quelques jours son bilan d’activité 2023.

Quel est l’intérêt des Cives longues dans une zone de captage ?

En Champagne Berrichonne, proche de la zone de captage de Brion, la chambre d’agriculture de l’Indre a mis en place un essai sur les Cives.

El Niño : des inquiétudes sur la sécurité alimentaire mondiale

Selon l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le phénomène El Niño devrait aggraver l’insécurité alimentaire s

Des pièges à frelons asiatiques pour les apiculteurs

 Le Département a présenté, vendredi 26 avril, des pièges à frelons asiatiques qu’il offre au Syndicat des apiculteurs de l’Indre, montrant ai

Publicité