Aller au contenu principal

Le Sima fait la part belle à l’innovation

Le marché de l’agroéquipement se porte bien. Bien que la surface du Sima ait été réduite, il y avait à voir sur tous les stands. Petit bémol : des tarifs d’emplacement prohibitifs et l’émergence de nouveaux constructeurs ont poussé certains acteurs bien connus à ne pas exposer pour cette centième édition

Le Sima fêtait cette année ses 100 ans d’existence. Cent années à accompagner les mutations du monde agricole. A l’origine salon de la mécanique agricole, il se veut aujourd’hui la vitrine des solutions et des technologies pour l’agriculture. « Salon de toutes les agricultures, il défend l’équilibre entre productivité et durabilité et s’appuie sur des valeurs de partage, de confiance et de responsabilité », précisent les organisateurs dans un communiqué. Mais ce salon international du machinisme agricole a subi une cure d’amaigrissement pour cette édition. En surface déjà, avec l’absence de gros constructeurs comme Deutz-Fahr ou Same. Cette baisse de fréquentation de la part des exposants a entrainé la fermeture de deux halls par rapport à la dernière édition de 2019. Le matériel de traite et d’élevage faisait partie des abonnés absents.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Sanglier : un plan d’action sur trois ans
La régulation du sanglier est l’affaire de tous.
JA planche sur l’engagement
Durant trois jours, Jeunes agriculteurs national a tenu son Université d’hiver dans la Haute-Marne.
AOC Valençay : le nouveau cahier des charges dévoilé
Le syndicat des vins de Valençay s’est réuni en assemblée générale, jeudi 1er décembre.
LA CONSIGNE SE GÉNÉRALISE À LA FERME DES CABRIOLES
Des pots en verre consignés pour réduire les emballages à usage unique, telle est la direction qu’ont pris les associés de la Ferme des Cabrioles depu
Installation : savoir mesurer et se prémunir des risques
Le 17e forum installation des JA, le 15 décembre, aura pour fil conducteur les risques, qu’ils soient climatiques, économiques, techniques, sanitaires
Quels intérêts à aller plus loin que la banque de matériel ?
Outre l’acquisition et l’utilisation de matériel en commun, la Cuma est aussi un moyen de réfléchir et d’évoluer collectivement.
Publicité