Aller au contenu principal

EXPÉRIMENTATION
L'écorce de bois à l'étude aux Bordes

La paille de céréale n'est pas la seule ressource pouvant composer une litière saine, confortable et absorbante. La Ferme Expérimentale des Bordes a testé le paillage en écorce de feuillus. Retour sur l'essai.

Le recours aux coproduits de bois comme alternative à la paille de litière n'est pas nouveau. Des expérimentations ont déjà été menées avec des plaquettes de bois à la Ferme des Bordes, il y a de cela quelques années. Depuis mai 2021, ce sont les déchets de scieries, tels que l'écorce et l'aubier, qui sont en phase de test. L'objectif était d'étudier le comportement de ces matériaux et de les comparer à une litière paille classique. « Cette approche permet d'évaluer la capacité d'absorption, le nombre de paillage nécessaire, le comportement de la litière dans le temps et l'impact qu'elle peut avoir sur la croissance des animaux », resitue Antoine Buteau, ingénieur Arvalis, lors de la présentation des premiers résultats de l'essai, début septembre.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité