Aller au contenu principal

SESSION CHAMBRE RÉGIONALE
Les agriculteurs invités à se saisir du plan de relance

Situation des filières régionales, plan de relance et Concours général agricole, des thèmes autour desquels les élus de la chambre d'agriculture du Centre-Val de Loire ont pu échanger, lors de la session du 27 novembre, dans un contexte toujours morose.

L'horticulture, la viticulture, les centres équestres ou encore l'agritourisme ont été touchés de plein fouet par les effets des deux confinements. « La viticulture, production forte de notre région, subit à la fois les conséquences du Brexit, de la taxation des vins d'exports imposée aux USA et de la Covid-19 », a rappelé Philippe Noyau, président de la chambre d'agriculture Centre-Val de Loire, lors de la conférence de presse en amont de la session régionale de l'organisme consulaire. « Les caves sont pleines et les perspectives des fêtes de fin d'année sont très incertaines, a abondé Robert Chaze, vice-président de la chambre régionale. « Pour d'autres entreprises agricoles comme en horticulture, la situation est catastrophique. Beaucoup avaient déjà perdu une partie de leur production à Pâques, avec ce deuxième confinement c'est un coup de massue supplémentaire.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Pâturage de céréales : conjuguer bienfait animal et efficacité économique
  Même si l’intérêt pour la culture céréalière est limité, les atouts du pâturage des céréales d’hiver par des ovins sont nombreux pour le troupeau.
Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
Publicité