Aller au contenu principal

Concours Limousin
Les Ballereau, 64 ans de concours au compteur

Depuis 1956, la famille Ballereau présente ses limousines à Argenton-sur-Creuse. Autrefois lieu de vente lançant les premiers jalons de la sélection, le concours est devenu aujourd'hui une belle vitrine de la race. Rétrospective avec Claude Ballereau et sa fille Isabelle.

L e concours interrégional limousin d'Argenton-sur-Creuse est un rendez-vous incontournable pour les éleveurs de la race depuis des décennies. Un concours que connaît bien la famille Balle-reau. Et pour preuve, Isabelle incarne la 3ème génération y présentant des animaux nés et élevés à la ferme familiale de Malicornay. L'aventure a débuté en 1956 lorsque le grand-père paternel d'Isabelle a franchi le pas de mener quelques-uns de ses mâles au concours-foire, comme était ainsi nommé l'événement.

La manifestation était déjà fin janvier, en extérieur sur le champ de foire. « Il était revenu avec une plaque. La première d'une longue série », se souvient Claude Ballereau. D'ailleurs une partie d'entre elles - de 1960 à 2000 - , sont exposées sur la façade de la stabulation. Celles des 20 dernières années sont, quant à elles, soigneusement rangées, « faute de temps pour les poser », avoue Isabelle Ballereau.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Visite d'essais: La luzerne, quelle conduite à tenir ?
Cultiver de la luzerne ne s'improvise pas.
Luzerne : Un itinéraire technique à soigner
Les essais de semis de luzerne de la plateforme Cultures à Venir ont permis de démontrer l'importance de l'implantation sur la production de fourrage.
Méthanisation : « Créer une plus-value supplémentaire"
Produire de l'électricité tout en gérant ses effluents d'élevage est le projet des Thoonsen, à Montchevrier dans l'Indre.
Vignette
De multiples projets à La ferme de Touvent
Malgré la crise sanitaire, les projets de développement des exploitations du lycée agricole de Châteauroux se poursuivent, avec notamment des orientat
Une rentrée attendue à Naturapolis
Une rentrée scolaire n'est jamais anodine, elle le fut encore moins cette année.
« Détricoter le système connu, pour répondre aux attentes des filières »
Benoît Tassin, directeur adjoint de la chambre régionale de l'agriculture Centre-Val de Loire, est revenu sur les impacts de la pandémie sur les march
Publicité