Aller au contenu principal

FILIÈRE RÉGIONALE
Les moutons de la région franchissent un nouveau cap

La région Centre-Val de Loire et l'ensemble des acteurs de la filière ovine se sont retrouvés à Vineuil pour la signature du quatrième cap filière ovin, un nouveau programme pour de nouveaux objectifs.

Mardi 7 décembre à Vineuil, Philippe Noyau, président de la chambre régionale d'agriculture, Temanuata Girard, vice-présidente de la région Centre-Val de Loire et Jean François Vincent, président de l'AREOC, ont signé le quatrième cap filière ovin.

Avec un cheptel de 116 000 brebis, la production ovine régionale ne représente que 4 % du troupeau national ; cependant elle reste particulièrement bien organisée. En effet, outre les sept organisations de producteurs réparties sur le territoire, la production régionale possède quatre signes de qualité (labels rouge, IGP et AB). Elle est également soutenue par différents acteurs présents en région et hors région, comme le ciirpo, le conseil régional, les chambres d'agriculture ou l'Idele. Ce nouveau cap filière, qui a débuté officiellement le 21 mai, exprime une volonté commune de ces structures de poursuivre le développement de l'élevage ovin en région et d'accompagner plus fortement les producteurs.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Limiter la flambée des prix avec les achats groupés de la FDSEA
Le service de commande groupée de fioul proposé aux adhérents FDSEA et JA permet de réduire le montant des factures.
Contrats, indicateurs de prix, délais : éleveurs, à vous de proposer vos conditions !
La loi Besson-Moreau généralise la contractualisation écrite pluriannuelle de 3 ans minimum pour toute vente entre le producteur de viande bovine et c
Noël en Berry, entre rites et légendes
Loin de la course effrénée de notre époque dans les boutiques en quête des cadeaux tant attendus, loin de l'abondance des plats sur les tables… le Noë
QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Contention ovine : découverte d'un parc fixe indoor
Au quotidien, la manipulation des animaux à travers une contention mobile demande du temps et peut mobiliser de nombreuses personnes sur un élevage.
Publicité