Aller au contenu principal

L'expérience du terrain au centre de l'apprentissage du métier d'expert

Avant de devenir titulaire, les experts se forment pendant plusieurs années au contact de professionnels titulaires. Une expérience obligatoire pour pouvoir prétendre le devenir soi-même, comme Antoine Ledoux, stagiaire dans l'Indre.

Vignette

Antoine Le­doux est ex­ploi­tant agri­cole en grandes cultures, mais il est éga­le­ment expert sta­giaire. Ac­tuel­le­ment en deuxième année de for­ma­tion, il a créé son ca­bi­net d'ex­per­tise de­puis un an à Is­sou­dun, un mé­tier qu'il sou­hai­tait faire de­puis plu­sieurs années.

Pour quelle rai­son avez-vous sou­haité de­ve­nir expert ?

An­toine Le­doux : J'ai pensé très tôt à faire ce mé­tier. Je connais­sais déjà des experts dans mon en­tou­rage ce qui m'a conforté dans mon choix. Et puis c'est une pro­fes­sion très va­riée qui ré­pond aux pro­blé­ma­tiques aux­quelles les agri­cul­teurs sont confron­tés ré­gu­liè­re­ment.

 

Com­ment de­vient-on expert ? 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

La prestation de services en agriculture a le vent en poupe

 Matériels spécifiques et envolée de leurs tarifs, règlementation phyto sans cesse en évolution, expérimentations agronomiques… Les raisons qu

MENTIONS OBLIGATOIRES : TRANSPARENCE ET TRAÇABILITÉ

L’étiquetage des produits fermiers doit répondre à la réglementation en vigueur.

Une impréparation qui pénalise près de 150 exploitations

Le ministère a absolument voulu mettre en place la nouvelle règle agriculteur actif (67 ans, Atexa, société) dès 2023, sans préparer à temps l’outi

Différents motifs amènent à utiliser le Service de remplacement

Fort de ses 334 adhérents, le service de remplacement de l’Indre est d’un grand soutien pour les agriculteurs qui souhaitent partir en vacances, fa

ABATTOIR DE VALENCAY :UN FORT ANCRAGE SUR LE TERRITOIRE

Créé en 1934, l’outil d’abattage du Boischaud Nord est sous régie de la communauté de communes Ecueillé-Valençay depuis 2005.

Entretien des haies, jachères et bandes tampons

La programmation Pac 2023-2027 a élargi les contraintes liées à l’entretien des haies.

Publicité