Aller au contenu principal

« L’ŒUF DE ROUSSETTE » SE FAIT UNE PLACE DANS L’ALIMENTATION LOCALE

Installée depuis 2019, Dominique Jouhanneau élève des poules pondeuses en plein air à Maillet. Œufs qu’elle livre dans une grande partie de la communauté de commune, mais aussi au-delà.  

Dominique Jouhanneau est installée à Maillet et élève 1 900 poules pondeuses. En suivant le parcours d’une amie en Corrèze, elle aussi éleveuse de poules, l’Indrienne s’est tournée vers des poules rousses d’où la création de sa marque « L’œuf de Roussette ».  Accompagné de techniciens Axéréal, elle a pu acheter ses poules, une alimentation toujours locale et suivre leurs conseils. « Avant, je faisais des enquêtes statistiques agricoles. Quand mon amie s’est installée, je me suis dit pourquoi pas moi », décrit-elle. La crise de l’œuf a alors freiné ses envies. Mais en 2019, l’idée toujours en tête, Dominique Jouhanneau a sauté le pas. En 2020, deux bâtiments sortent de terre et 1 900 poules pondeuses y sont installées.

SEULE SUR L’EXPLOITATION  

« Je gère l’exploitation seule, ce qui me fait beaucoup de travail quotidiennemen, explique l’éleveuse. Le matin, je livre mes œufs, et l’après-midi, je m’occupe des poules et des œufs pour les livraisons du lendemain ». Elevées en plein air, les poules sont nourries de céréales et de protéagineux sans OGM. « Je travaille aussi beaucoup avec la phytothérapie. Je ne leur donne pas d’antibiotique et j’utilise des plantes et huiles pour soigner certaines maladies et les vermifuger », détaille Dominique Jouhanneau.  Les deux bâtiments lui permettent d’échelonner le renouvellement (tous les deux ans) et donc de ne pas se retrouver vide de production. « En revanche, quand je renouvelle j’ai moins d’œufs, par conséquent j’en donne un peu moins à tout le monde », préciset-elle.

LIVRAISONS MATINALES

« Je vends en direct à des particuliers mais aussi à des professionnels : boulanger, boucher, restaurateurs et aux restaurations collectives », ajoute l’éleveuse. Dans un rayon de 40 km autour de Maillet, la productrice livre ses œufs jusqu’à la frontière creusoise. Quelques enseignes de grande distribution lui commandent des œufs, mais ce sont surtout les petites supérettes de village qui vendent de nombreuses boites d’œufs. « Elles fonctionnent très bien et les clients sont friands d’œufs produits localement et en plein air », remarque Dominique Jouhanneau.  

Chaque jour de la semaine est dédié à un secteur de livraison. Aujourd’hui en vitesse de croisière, l’exploitation tend à se maintenir sur ce rythme. « Je n’envisage pas d’agrandissement car je suis seule sur l’exploitation, la somme de travail actuelle me suffit amplement. Les livraisons prennent beaucoup de temps, mais le contact avec les clients est primordial et ne me déplaît pas », assure-t-elle.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un jardin éphémère aux couleurs des JO

Les apprentis du CFA aménagement paysager ont conçu un jardin éphémère en plein cœur de l’arborétum de l’EPLEFPA Naturapolis.

Une certaine idée du Crédit Agricole

Même si les employés ont investi les lieux fin avril, vendredi a eu lieu l’inauguration du nouveau siège social du Crédit Agricole Centre Ouest à L

Un rapport d’orientation pour maîtriser l’avenir

C’est dans une ambiance bon enfant que s’est ouverte la 57e édition du congrès des Jeunes Agriculteurs à Poitiers (Vienne) du 4 au 6 juin.

Se faire aider à construire une relation employeurs/salariés

Lorsque qu’un agriculteur souhaite embaucher un salarié ou s’associer, il peut se rapprocher de la chambre d’agriculture de l’Indre afin d’être acc

Les Rencontres à table : une soirée conviviale et instructive

Allier éducation et plaisir dans une ambiance conviviale, tel est le pari réussi des acteurs de la filière, lors de l’opération Les Rencontres À Ta

JA : Près de 1 400 Berry burgers distribués

Le 27 mai, l’Indre vivait au rythme de la flamme olympique.

Publicité