Aller au contenu principal

MOISS’ BATT’ CROSS : LES ROIS DE LA RÉCUP’

Devenue une animation phare des Terr’agri indrien, depuis bientôt 10 ans, la course de Moiss’ batt’ cross requiert une préparation particulière. Malmenés lors des épreuves, les engins nécessitent de sérieuses réparations en amont. Pour celui du le canton Brenne-Val de Creuse,  il faut presque repartir à zéro.

Après des années de bons et loyaux services, La Choupette, la moiss’ batt’ du canton Brenne-Val de Creuse demande une révision complète et un gros lifting. En effet, depuis 2014, sa première course, la batteuse a connu des coups, des renversements, sa dernière course en date, dans le Cher en 2019, a laissé de sérieux stigmates. « Nous n’étions même pas sûrs de pouvoir la ramener à Mouhet tellement elle était en piteux état », se souviennent Guillaume et Florian Bazin. Remisée sous un des hangars du Gaec de la Bergerie, elle attend paisiblement d’être remise en état. « Elle doit participer à une partie de moiss’batt cross dans le Cher prochainement, donc nous allons nous mobiliser et prendre le temps de la remettre en état », expliquent les jeunes agriculteurs. Si tout s’enchaîne comme ils le souhaitent, La Choupette devrait être en lice les 27 et 28 août, lors de Terr’Agri.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Pâturage de céréales : conjuguer bienfait animal et efficacité économique
  Même si l’intérêt pour la culture céréalière est limité, les atouts du pâturage des céréales d’hiver par des ovins sont nombreux pour le troupeau.
Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
Publicité