Aller au contenu principal
Font Size

Ouverture de la procédure calamités sécheresse 2018 sur prairie

Les agriculteurs ont jusqu’au 13 janvier 2020 pour déposer une demande d’indemnisation pour perte de fonds sur les prairies au titre de la sécheresse 2018.

Le Comité national de gestion des risques en agriculture du 16 octobre 2019 a reconnu les pertes de fonds sur prairie suite à la sécheresse 2018. Les re-semis ou les sur-semis de prairie pourront donc être indemnisés. Il s’agit des re-semis et des sur-semis effectués sur la campagne 2018 mais également au printemps 2019. L’ensemble des communes ayant été éligibles aux pertes de récoltes (voir carte dans l’édition du 15 novembre) sont reconnues au titre des pertes de fonds. Le montant des indemnisations est de 80 €/ha pour un re-semis et 40 €/ha pour un sur-semis. Un minimum de 250 € d’indemnisation est nécessaire pour être éligible. Le seuil d’éligibilité des 13 % de pertes sur le produit brut ne s’applique pas pour les pertes de fonds. Tous les agriculteurs disposant de surfaces en herbe re-semées ou sur-semées suite à la sécheresse 2018 peuvent donc déposer un dossier, sous réserve de remplir les critères d’éligibilité.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Signature d'un bail : accord du nu-propriétaire requis
Par le jeu des successions, de nombreuses parcelles sont détenues par un nu-propriétaire mais le montant des loyers est perçu par un usufruitier.
La déviation de Villedieu-sur-Indre remise sur les rails
La D943 est un des axes les plus fréquentés mais aussi les plus accidentogènes du département de l'Indre.
Dérobées estivales : dix-huit modalités à l'essai
Pour la seconde année consécutive, à l'OIER des Bordes sont testées diverses modalités de dérobées estivales associées à certaines légumineuses.
Des brebis dans Buzançais
Selon l'emplacement, l'entretien des espaces verts est périlleux voire impossible avec du matériel classique.
« Réapprendre à vivre avec l'agriculture"
Nicolas Thomas a été récemment élu à la tête de la communauté de communes du Val de l'Indre-Brenne.
Racontez-nous la Dame du cirque
Sarah Cartyh, célèbre danseuse hindoue, charmeuse de serpents et dompteuse de fauves, décédée en 1979, reprend vie dans sa demeure de Saint-La
Publicité