Aller au contenu principal

Parlons alimentation au cinéma

A quatre mois de la fin de la deuxième édition du programme « Du champ à l'assiette », la MSA Berry-Touraine lance un ciné-débat. Ce rassemblement autour du thème de la solidarité alimentaire sera l'occasion pour le public d'échanger avec de nombreux acteurs de l'alimentation.

Rendez-vous le 15 mars, au Blanc, à 20h30, pour une séance gratuite suivie d'une table ronde.

Plusieurs temps forts composeront l'événement du mardi 15 mars, au cinéma de Le Blanc. A 20h30, le film « La part des autres »sera projeté dans la salle de cinéma. L'accès de tous à une alimentation de qualité et durable en sera le fil rouge.

Puis une table ronde avec le public est prévue vers 21h50, en présence de : Pascal Cormery, président de la CCMSA ; Laurent Laroche, président du Parc naturel régional de la Brenne ; Jérémie Godet, conseiller régional ; Nicolas Pailloux, président de la chambre d'agriculture, ainsi que les acteurs organisant la solidarité sur le territoire.

Etienne Buchmann, chargé d'animation à la MSA Berry-Touraine, coordonne le projet. « On espère voir au moins un tiers d'agriculteurs dans le public. C'est important de recueillir leurs réactions et points de vue. Ils sont les acteurs essentiels de notre alimentation », explique-t-il. L'objectif du ciné-débat : explorer collectivement les opportunités du territoire pour une alimentation de qualité et durable pour tous et avec tous. « On ne trouvera pas de solutions le 15 mars, c'est évident, mais l'idée est d'amorcer un travail collectif », ajoute le chargé d'animation.

SOLIDARITÉ ET CONVIVIALITÉ

Un focus sur le travail mené par Solal permettra d'aborder le sujet des banques alimentaires. Solaal fait le lien entre les producteurs souhaitant faire des dons et les organismes qui les redistribuent. « L'association a remarqué que certains agriculteurs ne pouvaient pas faire de dons, faute de temps. Solaal se charge donc de toute la partie logistique et administrative facilitant ainsi la démarche des producteurs », explique Etienne Buchmann. L'association a en projet d'ouvrir une antenne en Centre-Val de Loire avec des décrochages départementaux et notamment dans l'Indre.

Enfin, la soirée se clôturera autour d'un verre de l'amitié, composé exclusivement de produits 100 % locaux. « Ce sera un moment convivial où le public et les acteurs pourront continuer de discuter ensemble », note le chargé d'animation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Le cuir : une passion à fleur de peau
Depuis le début de ses études supérieures, Anne Barcelo est, de près ou de loin, en contact avec le cuir, ce matériau aux origines animales.
FAIRE FACE AU STRESS HYDRIQUE
L'absence de pluie pour les prochaines semaines peut déjà avoir des conséquences sur les rendements des céréaliers, mais aussi des polyculteurs éleveu
L'élevage porcin fait face à ses détracteurs
A Feusines, une pétition a été lancée par Citoyens de la Région Centre, contre l'extension d'un élevage porcin.
UN DÉFICIT PLUVIOMÉTRIQUE QUI VA ENCORE SE CREUSER
Les températures estivales des derniers jours sont remarquables, mais pas inédites.
Concertation autour d'une charte départementale
Malgré la parution de textes modificatifs, la réglementation relative aux zones de non-traitement (ZNT) de produits phytosanitaires a été retoquée par
La prévention, l'âme de Groupama
Groupama Centre Atlantique est allé à la rencontre de ses assurés lors des multiples assemblées de caisses locales.
Publicité