Aller au contenu principal

INSTALLATION
PISCICULTURE, ENTRE ÉLEVAGE ET PÊCHE LOISIR

Fils de la Brenne, Benoît Deloche a suivi la voie familiale en s'installant début avril en pisciculture, sur les étangs de la Patellerie. Dans un souci de diversification, il a opté pour l'élevage traditionnel de poisson et l'ouverture d'un espace dédié à la pêche à la ligne en no kill.

Après un Bac S et un BTSA en production aquacole à Ahun dans la Creuse, Benoît Deloche, Rosnaysien de souche, a fait ses armes auprès de Jean-Claude Lebossé en tant qu'ouvrier piscicole. Cinq années riches d'enseignements, qui lui ont permis de s'installer à son compte, sur les étangs de la Patellerie, à Saint-Michel-en-Brenne, officiellement depuis le 1er avril 2020, sur un site de 34 ha d'eau répartis sur quatre étangs. « Actuellement, je crée 3 bassins, qui me permettront de commercialiser les poissons élevés sur le site. Je suis dans les starting-blocks, car il faudrait que tout soit prêt pour octobre, pour débuter le négoce l'hiver prochain et aussi réaliser mes premières pêches d'étangs lors des vidanges hivernales », explique le jeune pisciculteur de 25 ans.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Des couverts aux effets bénéfiques
Nicolas Robert a profité de l'humidité de ce milieu d'été pour implanter ses intercultures.
Premier concours bovin après 18 mois d'absence dans l'Indre
Le concours bovin de Saint-Benoît-du Sault aura bien lieu le 25 août. Une reprise en douceur pour les éleveurs.
Foire de St-Benoît : un marché porteur
Les éleveurs n'hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour se rendre à la foire de Saint-Benoît-du-Sault, tant pour vendre que pour acheter
Teff grass : une alternative séduisante
Face aux changements climatiques, certaines plantes fourragères semblent tirer leur épingle sur jeu et entrent dans l'assolement de quelques éleveurs
« C'est la raison voire la sagesse qui ont guidé ma décision »
A quelques semaines de prendre sa retraite, Robert Chaze quitte la présidence de la chambre d'agriculture de l'Indre.
Agricultrice, rêve de Rachel Denis
Sur différents marchés de la Brenne, Rachel Denis propose ses légumes de saison.
Publicité