Aller au contenu principal

Patrimoine
Pisciculture : Une tradition vieille de 9 siècles

La pisciculture est une activité historique de la Brenne. C'est aussi un savoir faire qui se transmet au fil des générations.

L a pisciculture est à la Brenne ce que la chasse est à la Sologne. Inscrite dans le patrimoine local depuis des centaines d'années, la pêche des étangs est toujours un moment très appréciée par les habitants ou les touristes de passage. C'est au 12ème siècle que les moines eurent l'idée de creuser les premiers étangs et de développer l'activité piscicole qui perdure encore aujourd'hui. Tous ces gestes ancestraux pratiqués par les pêcheurs de Brenne requièrent un savoir-faire unique et une connaissance accrue du milieu aquatique. « Les producteurs de Brenne pratiquent la polyculture, explique Françoise Aubrun présidente de la FAReC, c'est-à-dire qu'ils élèvent plusieurs espèces de poissons. La carpe représente 50 % de la production, mais ils produisent également des carnassiers comme le brochet ou le sandre, des gardons, des perches ou des black-bass. Ces poissons cohabitent et contribuent à la vie de l'étang.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Aléas climatiques : s’assurer une sécurité financière
Samuel Delale, céréalier à Châtillon-sur-Indre, a été confronté à la grêle en 2022.
Une nouvelle pépinière, un atout pour l’agrotourisme
Arnaud Schoofs et Marline Berghmans ont inauguré leur pépinière spécialisée en fruitiers du terroir, le 11 janvier à Buzançais.
Publicité