Aller au contenu principal

Pointer en toute objectivité

Grâce à une tablette tactile, Ophélie Bourdeau est en lien direct avec les données d’élevage de l’éleveur.

Sur cette interface, une page est dédiée à chaque animal, et la conseillère y retrouve chacun des critères à renseigner, poste par poste.

 

Ainsi pour le chapitre développement musculaire, 5 notes doivent être attribuées afin de déterminer une moyenne. Il en est de même pour le développement squelettique. Pour les aptitudes fonctionnelles, 4 critères entrent en compte. Pour l’ensemble de ces postes, une note comprise entre 1 et 10 est attribuée.

 

De plus, le pointeur observe la docilité de l’animal dans son milieu naturel : est-ce qu’il s’approche sans crainte du technicien et/ ou de l’éleveur, ou au contraire se montre-t-il agité ? « En fonction de ce comportement, une note entre 1 et 7 lui est attribuée ; 1 correspondant à très docile et 7 à très agité » détaille Ophélie Bourdeau. L’ensemble des moyennes obtenues intègre la méthode de calcul des index qui suivra l’animal tout au long de sa carrière. « Si lors du pointage, on est face à un veau mal en point, il sera classé en " défavorisé ", et sera de fait exclu de tout calcul d’indexation », précise la conseillère.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Stéphane et Marvin Foucault, une reprise d’exploitation réussie
Dans un projet de reprise d’exploitation, il faut parfois prendre son mal en patience pour déboucher sur une belle réussite.
Les méteils immatures, un levier à explorer
En formation sur la diversification de leur système fourrager, le 20 avril à Argenton-sur-Creuse, des éleveurs se sont penchés sur les méteils immatur
La parthenaise, une race délicate mais productive
Au  Champ  de  l’Ecu  à  Saint-Chartier,  les  charolaises ont  depuis  2007  la  compagnie  de  parthenaises.
Climat: Une nouvelle année de sécheresse ?
Depuis  de  nombreux  jours  la  sécheresse  s’est  installée,  éleveurs  et céréaliers  du  département  craignent  pour  la  suite  de  la  saison.
un Distributeur automatique fabriqué maison
Automatiser  la  distribution  des  aliments  apporte  beaucoup  d’avantages  : gain de temps, plus de latitude dans le travail, d’énergie.
Des aménagements qui simplifient le quotidien
Réduire la pénibilité au travail n’est pas nécessairement synonyme d’investissements coûteux.
Publicité