Aller au contenu principal

Projet scolaire
Portraits de femmes en agriculture

Les élèves de terminale Bac pro élevage du lycée agricole Naturapolis de Châteauroux mettent en place une exposition mobile de portraits de femmes travaillant dans les métiers de l’agriculture. Alexandra Audoin, professeure d’éducation socio-culturelle, à l’initiative de la démarche, espère que ce travail leur ouvrira l’esprit et leur donnera confiance en eux.

L’idée a germé d’une rencontre entre la commission des agricultrices de la Fdsea et les professeurs d’éducation socio-culturelle du lycée Naturapolis il y a près d’un an. Les premières travaillent activement au renforcement de la communication sur l’agriculture et les métiers ; et s’impliquent dans la lutte contre les discriminations. Les seconds mettent en place chaque année avec les élèves, des projets mêlant les activités artistiques au traitement de sujets d’actualité. Cette année, ce sera la photographie avec l’aide de Gilles Froger, photographe à Neuillay-les-Bois, qui collabore avec le lycée agricole depuis plus de 20 ans, la valorisation des métiers de l’agriculture et la mixité. La classe pourra également compter sur le soutien financier du Conseil régional dans le cadre de l’appel à projet « lycéens citoyens » déposé en juin 2018. Pour Alexandra Audoin, ce thème était une évidence. « Je ressens que les élèves sont facilement machos et que, même si les choses évoluent dans le bon sens, pour eux, dans les métiers agricoles, la femme n’est pas l’égal de l’homme. D’ailleurs, il n’est pas rare d’entendre de la part des élèves au sein de l’établissement, des remarques désobligeantes sur les femmes lorsqu’ils font des exercices de manipulations sur les animaux ou le matériel par exemple. »

 

Une diversité de métiers conjuguée au féminin

En leur proposant de travailler sur le thème des femmes en agriculture, le but était de permettre aux élèves d’aller à la rencontre de professionnelles sur le terrain. « C’est concret », résume Alexandra Audoin « et les élèves sortent du lycée ». La commission des agricultrices a fourni une liste de femmes réparties sur le département exerçant différents métiers en lien avec l’agriculture : inséminatrice, vétérinaire, salariée agricole, technicienne agricole, avocate, banquière, comptable, directrice d’organisme agricole, etc… « Nous souhaitions montrer aux jeunes que l’agriculture ne se résume pas seulement aux métiers de production et que les femmes ont toute leur place dans cette diversité de métiers » explique Brigitte Bergère, présidente de la commission des agricultrices de la Fdsea.

C’est ainsi que chaque mercredi depuis mi-octobre, les 25 élèves répartis en 6 groupes, après un premier contact téléphonique avec leurs interlocutrices, les ont rencontrées dans leur environnement de travail quotidien : cours de ferme, bureau, magasin, clinique… questionnaire et appareil photo en mains.

 

Exposition au salon international de l’agriculture 2019

Début janvier, après le traitement des photos avec Gilles et des propos recueillis, les élèves réaliseront le montage de 24 portraits. L’exposition sera présentée au salon de l’agriculture à Paris fin février 2019 sur l’espace Agri’recrute. Les agricultrices et l’enseignante ont d’autres pistes pour valoriser cette exposition : échange avec des collèges des quartiers politiques de Châteauroux, présentation auprès de la commission des femmes du Sénat dans la continuité du rapport sur la place des femmes en agriculture, mise en place lors d’évènement départementaux comme les portes ouvertes du lycée agricole ou Terr’agri… Une aubaine pour les élèves. « J’espère qu’ils seront fiers et qu’ils gagneront en confiance en eux. Pour l’instant, ils ignorent ce que ça peut leur apporter mais j’aimerais qu’ils s’en souviennent dans 10 ans ! » confie Alexandra Audoin.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Limiter la flambée des prix avec les achats groupés de la FDSEA
Le service de commande groupée de fioul proposé aux adhérents FDSEA et JA permet de réduire le montant des factures.
Contrats, indicateurs de prix, délais : éleveurs, à vous de proposer vos conditions !
La loi Besson-Moreau généralise la contractualisation écrite pluriannuelle de 3 ans minimum pour toute vente entre le producteur de viande bovine et c
Noël en Berry, entre rites et légendes
Loin de la course effrénée de notre époque dans les boutiques en quête des cadeaux tant attendus, loin de l'abondance des plats sur les tables… le Noë
QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Contention ovine : découverte d'un parc fixe indoor
Au quotidien, la manipulation des animaux à travers une contention mobile demande du temps et peut mobiliser de nombreuses personnes sur un élevage.
Publicité