Aller au contenu principal

Pour un gaz plus vert chez Méthavert

Un an après le lancement de l’unité de méthanisation de Villers-les-Ormes, c’est un vrai succès pour les deux agriculteurs Eric Bergougnian et Vincent Guérin qui œuvrent tous les jours pour la préservation de l’environnement sur leur territoire

La SAS Méthavert est la première unité de méthanisation par injection du département. C’est un beau projet pour les deux agriculteurs instigateurs, soucieux de vouloir valoriser leurs déchets agricoles de manière écologique. Le digesteur est composé de deux cuves isolées et chauffées, équipées de brasseurs immergés et à pâles, d’une fosse de stockage du digestat liquide et d’une lagune, d’un hangar photovoltaïque et trois silos de 10 mètres par 100 afin d’assurer le stockage des intrants et du matériel. En une année, leur unité de production de biométhane produit près de 20 GWh/an de gaz vert réinjecté directement dans le réseau de distribution exploité par GRDF. Cette production est 100 % renouvelable et représente 8 % de la consommation annuelle de gaz de Châteauroux Métropole. Avec déjà 2 unités de méthanisation en service et 7 autres projets en cours d’étude, l’Indre pourrait produire d’ici 2023 20 % de gaz vert et jusqu’à 90 % en 2030.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Limiter la flambée des prix avec les achats groupés de la FDSEA
Le service de commande groupée de fioul proposé aux adhérents FDSEA et JA permet de réduire le montant des factures.
Contrats, indicateurs de prix, délais : éleveurs, à vous de proposer vos conditions !
La loi Besson-Moreau généralise la contractualisation écrite pluriannuelle de 3 ans minimum pour toute vente entre le producteur de viande bovine et c
Noël en Berry, entre rites et légendes
Loin de la course effrénée de notre époque dans les boutiques en quête des cadeaux tant attendus, loin de l'abondance des plats sur les tables… le Noë
QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Contention ovine : découverte d'un parc fixe indoor
Au quotidien, la manipulation des animaux à travers une contention mobile demande du temps et peut mobiliser de nombreuses personnes sur un élevage.
Publicité