Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Préserver une bonne ambiance en bâtiment

Les bâtiments d’élevage réagissent différemment en fonction de la température. Des stabulations adaptées aux variations de chaleur hiver/été auront un impact positif sur la production du troupeau et sur le bien être des animaux.

L’ambiance en bâtiment d’élevage est essentielle. Les animaux pourront d’autant mieux supporter les conditions climatiques difficiles dans une stabulation préparée pour préserver une bonne qualité de vie pour le troupeau. Pour cela, il convient d’équiper ses bâtiments aussi bien pour les périodes hivernale qu’estivale. La température est souvent un facteur de stress pour les animaux mais aussi pour l’éleveur. Il faut rechercher l’effet vent afin de rafraichir le bâtiment et de réduire l’humidité de la vache. Pour vérifier si les animaux sont en stress thermique, il est intéressant d’utiliser l’indice THI (Temperature Humidity Index). Il prend en compte l’humidité et la température au sein du bâtiment. Une table de calcul permet de connaître la valeur exacte de l’indice en fonction de ces paramètres. Le seuil de stress pour une vache laitière est admis à partir d’un indice de 68 (par exemple 45 % d’humidité à 22 °C). Les animaux doivent également pouvoir accéder à l’eau facilement.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'orchestre symphonique du Centre-Val de Loire continue à partager la musique
L’arrêt de la vie culturelle porte sérieusement préjudice au domaine culturel, qui espère refaire vivre nos salles et nos festivals au plus vite.
Une reprise en pente très douce
Depuis mis mars, les produits au lait de chèvre ont été durement impactés.
Prudence dans les abattoirs français
La contamination d'employés de deux abattoirs interpelle les industriels de l'agro-alimentaire qui souhaitent à tout prix éviter une situation comme c
Vigilance, le coronavirus est toujours là
A défaut de respecter les gestes barrières, chacun s’expose s’il croise une personne contaminée, au pire à  contracter le coronavirus, au mieux à devo
Drive solidaire 36 : et après ?
Que ce soit pour pallier la fermeture des marchés ouverts ou trouver des solutions pour rebondir et aider  l’agriculture locale à faire face à la cris
Covid-19 : La filière volaille y laisse des plumes
La crise sanitaire Covid-19 avec la perte d’une partie des débouchés met en sérieux péril certaines productions à l’image celle des canards ; en poule
Publicité