Aller au contenu principal

Quinze jours de sensibilisation à l'agriculture biologique

L'agriculture biologique est en plein essor. A partir de la semaine prochaine, et pendant deux semaines, plusieurs événements autour de cette filière seront organisés en Centre-Val de Loire dans le cadre de la Quinzaine de la Bio.

L a Quinzaine de la Bio débute le 16 septembre prochain. Cette manifestation se déroulera sur l'ensemble de la région Centre-Val de Loire. Co-organisée par les chambres d'agriculture et Bio Centre, plusieurs visites d'exploitations et des animations autour de l'installation et des expériences d'agriculteurs en agriculture bio-logique seront prévues au cours de ces deux semaines.

 

Des échanges avant tout

Trois types d'événements sont au programme dans les différents départements de la région. Des fermes ouvertes, qui permettront de découvrir les pratiques des agriculteurs bio et les changements occasionnés sur leur ferme, des live filières pour découvrir des entreprises de la filière et des meet up, autrement dit des rencontres et des échanges avec des conseillers spécialisés et des acteurs du monde agricole.

Le lundi 9 septembre, une présentation était organisée dans les locaux de la ferme expérimentale des Bordes à Jeu-les-Bois, programmée en visite pendant ces quinze jours.

 

Dans le département, quatre rendez-vous seront proposés. Les 16 et 17 septembre, les conseillers de la chambre d'agriculture de Châteauroux et de son antenne du Blanc seront présents pour échanger avec des porteurs de projet ou des agriculteurs en reconversion. Le 24 septembre, Etienne et Elodie Roger installés à Varennes-sur-Fouzon, ouvriront les portes de leur exploitation pour présenter leurs productions de porcs plein air et de grandes cultures et exposer les choix stratégiques et techniques qu'ils ont choisis. Enfin, dans le cadre des lives filières, la ferme expérimentale des Bordes fera visiter son atelier de bovin limousin bio et détaillera les moyens technico-économiques mis en place. Pour Elodie Hégarat, de la chambre d'agriculture du Blanc, et Chloé Hert, du GDAB 36, cet événement est avant tout un moyen d'échanger entre professionnels, agriculteurs et porteurs de projet. « L'agriculture bio se développe dans l'Indre comme dans l'ensemble de la région. En 2018, le bio représentait une surface de 1 1000 ha dans le département. On y a recensé 25 nouvelles exploitations, soit une augmentation de 15 % en un an. Aujourd'hui, les projets d'installation sont en augmentation, même si certaines filières sont plus attractives. Le maraîchage par exemple attire de plus en plus. La Quinzaine de la Bio va permettre aux personnes avec un projet d'installation ou de reconversion de recueillir des éléments techniques et économiques précieux pour leur réflexion. »

 

Programme dans l'Indre

• Meet up : Le 16 septembre de 14h à 17h à la chambre d'agriculture de Châteauroux et le 17 septembre de 9h à 12h à l'antenne du Blanc

• Fermes ouvertes : Le 24 septembre chez Etienne et Emmanuel Roger, à Varennes-sur-Fouzon dès 14h

• Live filières (inscription obligatoire)Le 27 septembre à la Ferme expérimentale des Bordes à 9h30

Site internet : www. quinzainedelabio-cvl.fr

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

« C’est beaucoup de frustration de ne pouvoir présenter notre travail »
Le concours de la Châtre draine au-delà des frontières indriennes.
Vignette
Des reproducteurs visibles sur rendez-vous
Les événements, salons, foires, concours ont été annulés ou reportés un à un au fil de l’année.
Nouveau report de paiements MSA
Avec le nouveau confinement, le gouvernement a décidé, comme au printemps, d’accorder des délais pour le paiement des cotisations sociales.
Vignette
Le cycle des adventices rompu par les prairies
A la tête d’un cheptel de 130 limousines, Olivier Fradet cherche à limiter les adventices tout en réduisant l’usage des phytos.
« Il faut absolument appliquer les règles de biosécurité »
Philippe Van den Broek, président d'Ariporc se veut rassurant quant à l'épidémie de PPA. Il insiste cependant pour que les éleveurs et l'ensemble des
Vignette
La filière porcine inquiète
Les éleveurs de porcs scrutent avec anxiété la progression de la PPA en Europe.
Publicité