Aller au contenu principal

Réagir face à une coupure de lignes de crédit par la banque

La banque vous a accordé des lignes de crédits et vous craignez qu'elle les coupe à tout moment. Quels sont vos droits ?

Vignette

Il n'est pas rare qu'une banque autorise une entreprise à emprunter des fonds pour des facilités de caisse, des autorisations de découverts ou pour financer des activités saisonnières générant un décalage de trésorerie.

Afin de protéger les entreprises habituées à ce fonctionnement, la loi bancaire impose aux banques un délai de préavis pour couper les lignes de crédit afin d'éviter toute rupture abusive.

La loi du 24 janvier 1984 autorise en effet la banque à mettre fin aux crédits accordés à durée indéterminée, autres qu'occasionnels, sans à avoir à justifier de sa décision. Elle doit simplement avertir le client par courrier recommandé en respectant un délai de préavis suffisant.

La rupture d'un crédit dénoncé dans les délais oblige l'entreprise à rembourser le découvert éventuel et les intérêts dus à l'issue du préavis. Ce qui peut se révéler problématique.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Axéréal : « Nous invitons les agriculteurs à s’engager » dans les filières

A travers des contrats attractifs, Axéréal accompagne les agriculteurs dans leur démarche bas carbone, de plus en plus prisée par les industriels.

Se faire aider à construire une relation employeurs/salariés

Lorsque qu’un agriculteur souhaite embaucher un salarié ou s’associer, il peut se rapprocher de la chambre d’agriculture de l’Indre afin d’être acc

Explications sur la dérogation cas de force majeure

La reconnaissance du cas de force majeure pour les cultures de début de printemps va permettre que toutes les parcelles soient primables, mêmes cel

Comment déclarer les accidents de culture ?

Les accidents de cultures de plus de 10 ares doivent être signalés.

Une formation quad pour réduire les risques d’accident

La MSA Berry Touraine organise, le 30 mai, une formation quad.

Cas de force majeure, mode d’emploi

 Pour éviter de perdre l’accès aux aides PAC, en plus des pertes de marges liées aux excès de pluie, les exploitants concernés doivent faire v

Publicité