Aller au contenu principal

Sécheresse 2018
RECONNAISSANCE DE L’ÉTAT DE CATASTROPHE NATURELLE

Par arrêté publié au Journal Officiel du 17 juillet 2019, 128 communes du département de l’Indre ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols pour l’année 2018.

Il s’agit de : Ambrault, Ardentes, Argenton-sur-Creuse, Argy, Arthon, Azay-le-Ferron, Bazaiges, Belâbre, Bommiers, Bouesse, Brives, Buxeuil, Buxières d’Aillac, Buzançais, Ceaulmont, Celon, Chalais, Champillet, Chasseneuil, Châteauroux, Châtillon-sur-Indre, Chavin, Chazelet, Chitray, Ciron, Clion-sur-Indre, Cluis, Coings, Concremiers, Cuzion, Déols, Diors, Diou, Douadic, Dunet, Ecueillé, Eguzon-Chantôme, Etrechet, Faverolles en Berry, Fléré-la-Rivière, Fontenay, Fougerolles, Giroux, Gournay, Guilly, Heugnes, Issoudun, Jeu-les-Bois, La Berthenoux, La Chapelle Orthemale, La Châtre l’Anglin, La Pérouille, Le Blanc, Le Magny, Le Menoux, Le Péchereau, Le Poinconnet, Le Pont-Chrétien-Chabenet, Le Tranger, Les Bordes, Levroux, Lignac, Lourouer Saint Laurent, Luant, Luçay Le Libre, Lye, Lys Saint Georges, Maillet, Malicornay, Maron, Martizay, Mers-sur-Indre, Meunet-sur-Vatan, Mézières-en-Brenne, Montgivray, Montierchaume, Montipouret, Mosnay, Mouhers, Moulins-sur-Céphons, Murs, Néons-sur-Creuse, Neuillay-les-Bois, Neuvy-Pailloux, Neuvy-Saint-Sépulchre, Niherne, Nohant-Vic, Orsennes, Orville, Oulches, Palluau-sur-Indre, Poulaines, Pouligny-Saint-Pierre, Prissac, Pruniers, Reuilly, Rivarennes, Roussines, Rouvres-les-Bois, Ruffec, Sacierges-Saint-Martin, Saint Aigny, Saint Aubin, Saint Chartier, Saint Christophe-en-Bazelle, Saint Civran, Saint Cyran-du-Jambot, Saint Florentin, Saint Gaultier, Saint Hilaire-sur-Benaize, Saint Marcel, Saint Michel en Brenne, Saint Pierre de Jards, Sainte Lizaigne, Sarzay, Sassierges-Saint-Germain, Sauzelles, Sembleçay, Tendu, Thenay, Tournon Saint Martin, Valençay, Vatan, Velles, Vendoeuvres, Verneuil-sur-Igneraie, Veuil, Vigoux.

Les personnes concernées par ce phénomène disposent de dix jours à compter du 17 juillet 2019, pour présenter leur dossier auprès de leur compagnie d’assurance respective.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Sanglier : un plan d’action sur trois ans
La régulation du sanglier est l’affaire de tous.
JA planche sur l’engagement
Durant trois jours, Jeunes agriculteurs national a tenu son Université d’hiver dans la Haute-Marne.
AOC Valençay : le nouveau cahier des charges dévoilé
Le syndicat des vins de Valençay s’est réuni en assemblée générale, jeudi 1er décembre.
LA CONSIGNE SE GÉNÉRALISE À LA FERME DES CABRIOLES
Des pots en verre consignés pour réduire les emballages à usage unique, telle est la direction qu’ont pris les associés de la Ferme des Cabrioles depu
Installation : savoir mesurer et se prémunir des risques
Le 17e forum installation des JA, le 15 décembre, aura pour fil conducteur les risques, qu’ils soient climatiques, économiques, techniques, sanitaires
Quels intérêts à aller plus loin que la banque de matériel ?
Outre l’acquisition et l’utilisation de matériel en commun, la Cuma est aussi un moyen de réfléchir et d’évoluer collectivement.
Publicité