Aller au contenu principal

« Réguler le sanglier est une mission d’intérêt général »

Lutter contre la prolifération des nuisibles, dont les sangliers, est forcément un combat collectif. Piégeage du sanglier et tir à balle obligatoire par arme à feu sont autorisés sur tout le département, jusqu’au 31 mars. Une possibilité dont le président de la Fédération des chasseurs invite à faire usage.

Les chasseurs ont le droit et surtout le devoir de réguler le sanglier, en le chassant jusqu’au 31 mars, même s’il faut respecter le couvre-feu de 18 heures. Réguler le sanglier est une mission d’intérêt général, martèle Gérard Génichon, président de la Fédération des chasseurs de l’Indre. Et c’est à ce titre que nous avons pu le tirer en novembre et décembre. »

 

PIÉGEAGE, UN OUTIL DE RÉGULATION

Pour lutter contre la prolifération de nuisibles qui engendrent des dégâts aux cultures, le décret du 2 novembre 2020 du ministère de la Transition écologique autorise le piégeage des sangliers. Ces derniers peuvent donc être capturés jusqu’au 31 mars. Leur piégeage est l’un des outils à disposition pour lutter contre l’explosion de l’espèce. Cette méthode intervient, sur décisions administratives, en zone urbaine ou périurbaine (zone industrielle, zone artisanale…) et près d’une route à grande circulation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

De meilleures conditions de travail à venir pour les aides à domicile de l’Indre

Familles Rurales de l’Indre a entamé un projet expérimental à l’aide de La Grande Bobine, institut territorial des transformations publiques.

Atelier de transformation : bien réfléchir pour le réussir !

 Le GDMA de l’Indre a organisé une formation afin d’aider les porteurs de projets de transformation carnée à conceptualiser et réaliser un ate

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

FDSEA et JA : « faisons appliquer la loi »

 La défense du revenu agricole passe notamment par le respect de la loi Egalim et un affichage de l’origine des produits conforme à la réalité

Trouver les leviers pour se dégager du temps

Cinq ans après son installation à Levroux, Quentin Duterde a construit un bâtiment d’élevage qui lui ressemble et répond à ses aspirations professi

Seuil de Bénavent : plus de peur que de mal pour l’instant

Mauvaise surprise jeudi 15 février, au petit matin, une brèche s’est formée sur le seuil de Bénavent, à PoulignySaint-Pierre.

Publicité