Aller au contenu principal

« Réguler le sanglier est une mission d’intérêt général »

Lutter contre la prolifération des nuisibles, dont les sangliers, est forcément un combat collectif. Piégeage du sanglier et tir à balle obligatoire par arme à feu sont autorisés sur tout le département, jusqu’au 31 mars. Une possibilité dont le président de la Fédération des chasseurs invite à faire usage.

Les chasseurs ont le droit et surtout le devoir de réguler le sanglier, en le chassant jusqu’au 31 mars, même s’il faut respecter le couvre-feu de 18 heures. Réguler le sanglier est une mission d’intérêt général, martèle Gérard Génichon, président de la Fédération des chasseurs de l’Indre. Et c’est à ce titre que nous avons pu le tirer en novembre et décembre. »

 

PIÉGEAGE, UN OUTIL DE RÉGULATION

Pour lutter contre la prolifération de nuisibles qui engendrent des dégâts aux cultures, le décret du 2 novembre 2020 du ministère de la Transition écologique autorise le piégeage des sangliers. Ces derniers peuvent donc être capturés jusqu’au 31 mars. Leur piégeage est l’un des outils à disposition pour lutter contre l’explosion de l’espèce. Cette méthode intervient, sur décisions administratives, en zone urbaine ou périurbaine (zone industrielle, zone artisanale…) et près d’une route à grande circulation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Le cuir : une passion à fleur de peau
Depuis le début de ses études supérieures, Anne Barcelo est, de près ou de loin, en contact avec le cuir, ce matériau aux origines animales.
FAIRE FACE AU STRESS HYDRIQUE
L'absence de pluie pour les prochaines semaines peut déjà avoir des conséquences sur les rendements des céréaliers, mais aussi des polyculteurs éleveu
L'élevage porcin fait face à ses détracteurs
A Feusines, une pétition a été lancée par Citoyens de la Région Centre, contre l'extension d'un élevage porcin.
UN DÉFICIT PLUVIOMÉTRIQUE QUI VA ENCORE SE CREUSER
Les températures estivales des derniers jours sont remarquables, mais pas inédites.
Concertation autour d'une charte départementale
Malgré la parution de textes modificatifs, la réglementation relative aux zones de non-traitement (ZNT) de produits phytosanitaires a été retoquée par
La prévention, l'âme de Groupama
Groupama Centre Atlantique est allé à la rencontre de ses assurés lors des multiples assemblées de caisses locales.
Publicité