Aller au contenu principal

Renard : éleveurs, déclarez vos dégâts !

Le manque de déclarations de dégâts pourrait remettre en cause le statut du renard en tant qu'espèce susceptible d'occasionner des dégâts. Les éleveurs ont encore 6 mois pour signaler les dégâts occasionnés par cette espèce. Sans cela, la régulation de ce canidé risque d'être limité.

Régulièrement, le ministère de l'Environnement réévalue le statut des espèces gibiers et des espèces susceptibles d'occasionner des dégâts (Esod). C'est grâce aux dégâts déclarés par les agriculteurs que les corvidés, pigeons, renards et autres prédateurs sont classés sous un statut ou un autre. Or, faute de ne pouvoir être indemnisés, les exploitants ne renvoient pas systématiquement de déclaration de dégâts. C'est ainsi que, pour certaines espèces, le ministère n'enregistre plus de nuisances. Or, même si la fédération des chasseurs peut transmettre les prélèvements déclarés par les piégeurs agréés, ces derniers ne justifient en rien de la nuisibilité de l'espèce.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Limiter la flambée des prix avec les achats groupés de la FDSEA
Le service de commande groupée de fioul proposé aux adhérents FDSEA et JA permet de réduire le montant des factures.
Contrats, indicateurs de prix, délais : éleveurs, à vous de proposer vos conditions !
La loi Besson-Moreau généralise la contractualisation écrite pluriannuelle de 3 ans minimum pour toute vente entre le producteur de viande bovine et c
Noël en Berry, entre rites et légendes
Loin de la course effrénée de notre époque dans les boutiques en quête des cadeaux tant attendus, loin de l'abondance des plats sur les tables… le Noë
QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Contention ovine : découverte d'un parc fixe indoor
Au quotidien, la manipulation des animaux à travers une contention mobile demande du temps et peut mobiliser de nombreuses personnes sur un élevage.
Publicité