Aller au contenu principal

Tech Ovin
Reproduction : Le déraisonnement sans les hormones, c’est possible !

La création d’une filière de viande d’agneau bio suppose de pouvoir approvisionner toute l’année. Il faut dessaisonner, ce qui est compliqué sans recourir aux hormones. Au Lycée Nature à La Roche-sur-Yon, Patrice Briand y parvient avec un protocole rigoureux mais efficace.

Vignette

La filière ovine est aujourd’hui en pleine évolution, avec les nouveaux modes de consommations de viande d’agneaux et du lait de brebis. L’essor du bio notamment fait écho parmi les consommateurs. Mais créer une filière viande ovine bio, cela implique de pouvoir approvisionner toute l’année les boucheries et les GMS en agneaux bio, et donc de dessaisonner une partie du cheptel. Sans recourir aux hormones, le défi semble de taille. C’est pourtant le challenge relevé avec succès par Patrice Briand, responsable de la ferme du Lycée Nature de La Roche-sur-Yon, et l’éleveur en charge des ovins, Sébastien Charrier. « Nous avons travaillé avec Vendée Sèvre Ovins, l’INRA et la chambre d’agriculture des Pays de la Loire sur la création d’un protocole, explique Patrice Briand. Aujourd’hui cela fonctionne très bien : en jouant sur la lumière que reçoivent les brebis, on parvient à les dessaisonner ».

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Le fer à cheval porte bonheur au maréchal-ferrant
Maréchal-ferrant, un vieux métier qui a su s'adapter avec le temps et qui fait encore recette.
DE L'HUILE DE COLZA ARTISANALE PRODUITE À VILLENTROIS
Au Gaec Charlaugis, les associés ont choisi de ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier.
LORSQUE LES DÉCHETS VERTS SE TRANSFORMENT EN COMPOST
Obligé d'acheter dans l'Indre-et-Loire le compost nécessaire pour ses amendements en matières organiques, Julien Christieans s'est intéressé au proces
MAINTENIR LE TISSU SOCIAL ET ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE
Depuis 2020, Annick Brossier, maire de La Vernelle, a pris la tête de la communauté de communes d'Ecueillé-Valençay, devenant ainsi la première femme
Apprendre à dompter les aléas climatiques
Le réchauffement climatique et les fortes chaleurs estivales qu'il induit, impactent directement l'état physiologique des animaux et leur capacité de
Stéphane et Marvin Foucault, une reprise d’exploitation réussie
Dans un projet de reprise d’exploitation, il faut parfois prendre son mal en patience pour déboucher sur une belle réussite.
Publicité